Mardi, 25 janvier 2022
• • •
    Publicité

    Deux campagnes de financement pour répondre aux nombreux besoins de la Maison Plein Cœur

    C’est sous le thème «Une histoire de cœur et de vie» que s’est ouverte la campagne annuelle de financement de cet établissement venant en aide aux personnes séropositives. Habituellement, elle est lancée le 1er novembre, mais comme cette Maison fête ses 30 ans, tout comme le Black & Blue (Fondation BBCM), il y a eu un maillage naturel entre les deux organisations et cette campagne s’est ouverte durant le Black & Blue. Et une autre campagne devrait débuter en 2022 afin d’amasser des sous pour des réparations majeures qui doivent être faites à l’édifice de la Maison Plein Coeur (MPC).

    «Nous avons en effet profité du Black & Blue pour lancer la campagne annuelle qui, normalement, se déroule du 1er novembre au 1er décembre (Journée mondiale de lutte contre le sida), explique Denis-Martin Chabot, le responsable du financement, des communications et du développement à la Maison Plein Cœur. L’an dernier, nous avons récolté 37 000$, mais cette année notre objectif est de 50 000$ parce que la pandémie a touché fortement la clientèle et que les besoins sont grands. Le personnel en place a redoublé d’efforts pour répondre à la demande durant la pandémie, mais il manque encore de l’argent.»

    On pouvait ainsi acheter des billets du Gala du Black & Blue du 10 octobre dernier via le site de la Maison Plein Cœur. Pendant le Gala, la Fondation BBCM a ainsi remis une somme de 3 000$ directement à la MPC. «On remercie le BBCM pour cette coopération! D’autant que certains de nos grands donateurs nous ont dit qu’ils ne pourraient pas nous appuyer cette année, ou encore qu’ils le feraient, mais pas à la hauteur des années précédentes», indique Denis-Martin Chabot.

    Trouver du financement est de plus en plus difficile puisque, en même temps, le gouvernement fédéral a diminué considérablement les subventions destinées à ce type d’organisme communautaire. «Nous devons augmenter certains services, comme le programme d’accompagnement, parce que notre population vieillit. Mais l’argent ne suit pas de tels besoins, d’où notre but de récolter 50 000$ d’ici le 1er décembre», ajoute-t-il.

     
    Une campagne majeure
    En plus de la campagne annuelle, la Maison Plein Cœur lancera en 2022 une autre campagne de financement bien plus importante avec un objectif d’un million de dollars! «Nous sommes arrivés au point où l’on doit effectuer des travaux, poursuit Denis-Martin Chabot. Il faut, par exemple, changer des portes, des planchers; la cuisine doit être rénovée et il faut réparer la toiture. Ce sont des travaux couteux mais nécessaires.»

    Évidemment, on ne sollicitera pas tout à fait les mêmes donateurs que pour la campagne annuelle. «Cette campagne exige une nouvelle approche et une stratégie faisant appel aux milieux culturel, entrepreneuriaux, sportif, etc. On a besoin de gros, gros donateurs. Mais il y aura aussi une partie où l’on sollicitera le public. Cette campagne devrait s’échelonner sur trois ans», souligne Denis-Martin Chabot. Pour l’instant, on ne peut en dire plus, sauf que les responsables de la MPC sont déjà à pied d’œuvre pour mettre en place cette nouvelle planification de cueillette de fonds. 

    «De façon générale, tous les groupes communautaires sont en train de gratter les fonds de tiroir pour survivre à l’après-pandémie, estime Denis-Martin Chabot. Il y a eu des appuis du gouvernement du Québec durant la pandémie de coronavirus, mais on sait très bien que cela ne pourra durer indéfiniment. Les gouvernements devront arrêter leur aide aux organismes communautaires à un moment ou à l’autre. On s’y attend. D’où la nécessité de ces deux campagnes de financement.»


    Les 30 ans de MPC par des vidéos
    En attendant, on peut aller visionner sur YouTube «30 entrevues pour les 30 ans», soit les 30 ans de la Maison Plein Cœur. Des entretiens menées par la très sympathique Barbada de Barbades (Sébastien Potvin) avec 30 personnalités marquantes de l’histoire de la Maison, dont Alexandre Alaoui, un bénévole de longue date, ou encore Sœur Analin Intrusion (Stéphane Bonenfant), une «sœur» de la Perpétuelle Indulgence de Montréal, dont l’organisation combat l’homophobie, la sérophobie, fait la promotion de la prévention du VIH/sida, de la paix et de la «joie universelle».


    Un calendrier-bénéfice
    Vous êtes à la recherche d’un calendrier original pour 2022? Grâce à la collaboration du photographe Dominick Trudeau, on vous offre le calendrier «Les inconNUS»! La moitié des profits de sa vente seront remis par Dominick Trudeau à la Maison Plein Cœur. Douze photos artistiques d’hommes sexy sont présentées dans ce calendrier qui met en valeur les hommes peu importe leur corpulence, leur style, leur genre, etc. Prix du calendrier : 20$ (frais de transports en sus). On peut le commander ici : [email protected] ou via encoredesidees.com


    INFOS| Maison Plein Cœur, 1611, rue Dorion, Montréal

    T. 514-597-0554 maisonpleincoeur.org

    POUR FAIRE UN DON : https://app.simplyk.io/fr/donation-form/87157455-d5f5-4d0f-bc5e-0a9811e581d8

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité