Mercredi, 17 août 2022
• • •
    Publicité

    Cuba lance une consultation populaire sur la législation qui inclut l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

    La consultation populaire sur le nouveau Code des familles à Cuba, qui inclut le mariage des couples de même sexe et l’adoption pour les couples gays ou lesbiens, a débuté mardi 1er février.

    La consultation populaire sur le nouveau Code des familles à Cuba, qui inclut le mariage des couples de même sexe et l’adoption pour les couples gays ou lesbiens, a débuté mardi 1er février et durera jusqu’au 30 avril, avant son approbation par référendum.

    Le texte, qui remplacera celui en vigueur depuis 1975, a déjà été voté par le Parlement. Il porte notamment sur les droits des enfants, la protection légale des personnes âgées et des handicapés ou encore la responsabilité partagée au sein du couple en ce qui concerne les enfants.

    Il définit aussi le mariage comme l’union de deux personnes, quel que soit leur sexe, et la possibilité pour les couples de même sexe d’adopter.

    « Le projet de Code correspond à la nation que nous sommes et aussi à celle que nous voulons et devons être », a souligné mardi le quotidien officiel Granma.

    Les autorités cubaines avaient déjà tenté d’inclure le mariage pour tous dans sa législation en 2019, au moment d’approuver la nouvelle Constitution, mais le rejet exprimé par les églises évangélique et catholique les avait poussées à faire marche arrière.

    Le sujet reste sensible dans cette société encore empreinte de machisme et dont le gouvernement communiste a ostracisé les personnes LGBT+ dans les années 1960 et 1970, par l’impossibilité d’occuper certains emplois ou positions sociales voire des internements dans des camps de travail et.

    Néanmoins, ces vingt dernières années, l’attitude des autorités envers les personnes LGBT a nettement évolué, surtout grâce au travail du Centre national d’éducation sexuelle, dirigée par la députée Mariela Castro, fille de Raul Castro.

    « Ceux qui veulent saboter l’approbation du Code misent sur la victoire des préjugés sur l’intelligence, la victoire des esprits fermés sur la sensibilité. Il n’existe pas de meilleur antidote face aux manipulations que de s’informer », a affirmé le quotidien officiel Granma, mardi.

    La consultation est organisée par le Conseil électoral national et 78 000 points de rencontre sont prévus pour y tenir des réunions publiques, dont l’affluence sera limitée à 150 personnes en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie.

    Les Cubains vivant à l’étranger peuvent aussi participer, via des réunions dans les ambassades et les consulats, ou l’envoi de leur opinion par internet à un département du ministère des Affaires étrangères mis en place à cet effet.

    Les participants sont invités à proposer les modifications, ajouts ou éliminations qu’ils souhaitent à ce texte, diffusé en version papier et également disponible en ligne.

    La rédaction avec l’AFP

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité