Samedi, 25 juin 2022
• • •
    Publicité

    De beaux sentiers pour faire de la randonnée… avec ou sans son chien

    Voici une sélection de parcs où se promener en admirant la nature… et où il est possible de le faire avec son chien.

    Parc du Mont-Royal – Montréal
    Le mont Royal, qui fait 233 mètres de haut à son point culminant, est un point de repère important dans le paysage montréalais. La montagne comporte véritablement trois sommets distincts. Le cimetière Mont-Royal (211 mètres), la plus vaste nécropole du continent nord-américain, la ville de Westmount (201 m), ainsi que le parc du Mont-Royal (233 mètres), aménagé par l’architecte paysagiste américain Frederick Law Olmsted (1822-1903), à qui l’on doit également le Central Park à New York. Inauguré en 1876, le parc de 190 hectares offre une vingtaine de kilomètres de sentiers, dont le chemin Olmsted (4,4 km), la boucle du sommet (2,2 km), le Serpentin (1,4 km) et le Sentier de l’escarpement (1 km) qui offrent plusieurs superbes points de vue sur la ville et ses environs. Il est obligatoire de tenir son chien en laisse, et ce, en tout temps, sous peine d’amende. Ce règlement vise à assurer la sécurité de votre animal, ainsi que celle des visiteurs et des animaux présents dans le parc. De plus, vous avez l’obligation de ramasser les excréments de votre animal – avons-nous besoin de le spécifier?
    INFOS : www.lemontroyal.qc.ca


    Parc de la Rivière-des-Mille-Îles – Laval
    Le refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles est une aire protégée composé de dix îles ayant une superficie totale de 26 hectares. Près de huit kilomètres de sentiers de randonnée permettent de se familiariser avec la faune et la flore typiques des marécages et des marais. Le pourtour des îles du parc se parcourt à pied, mais également en canot ou en kayak, (cependant, il faut une embarcation pour se rendre sur les îles). Si vous êtes plutôt vélo, optez pour l’une des plus belles pistes cyclables à Montréal et à Québec. Les animaux en laisse sont admis sur le site, mais ils ne le sont pas dans les embarcations.
    INFOS : www.parc-mille-iles.qc.ca


    Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée – Montérégie
    Le Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée est une véritable oasis de verdure où conservation et récréation vont de pair. Outre sa magnifique plage sablonneuse qui invite à la baignade, le parc offre 2,5 kilomètres de sentiers de randonnée pédestre. Près de la plage, sur l’île Papineau, de petits sentiers parcourent une érablière à caryer et il y possible d’observer des dizaines d’espèces d’oiseaux. Des panneaux d’interprétation nous renseignent sur la flore et la faune du parc où vous pourrez observer 30 espèces d’arbres, 35 espèces d’arbustes et plus de 150 plantes herbacées. Les chiens en laisse sont les bienvenus sur les sentiers, mais pas sur la plage.
    INFOS : www.ville.valleyfield.qc.ca

    Parc-nature du Cap-Saint-Jacques – Montréal

    Parc-nature du Cap-Saint-Jacques – Montréal
    Le parc-nature du Cap-Saint-Jacques possède une superficie de 330 hectares, il est le plus vaste des parcs-nature où les chiens en laisse sont les bienvenus. Avec sa superbe plage, ses bâtiments historiques et ses points de vue sur le lac des Deux Montagnes, le parc-nature du Cap-Saint-Jacques comporte trois milieux terrestres (friches, champs et bois) où il est permis de se balader en toute tranquillité, loin du bruit, de la pollution et du rythme effréné du centre-ville. Le réseau compte plusieurs sentiers de randonnée pédestre, pour un total de 13,7 kilomètres. Les sentiers parcourent une forêt mature d’érablières, des zones de transition (bouleaux et peupliers) ainsi que des étendues où pousse une grande diversité de plantes aquatiques et riveraines. Le sentier Le Lapin (boucle de cinq kilomètres) fait presque le tour complet du parc et permet d’atteindre l’ensemble des points d’intérêt – sauf la plage. Le sentier d’interprétation (trois kilomètres) se trouve quant à lui dans le secteur de la plage de sable fin, blottie dans la baie de la pointe Madeleine – qui vaut à elle seule la visite du parc!
    INFOS : montreal.ca


    Canyon Sainte-Anne – Québec
    Le magnifique site touristique du Canyon Sainte-Anne doit sa popularité aux frères Jean-Marie et Laurent McNicoll. Situées entre la route 138 et la rivière Sainte-Anne, les terres boisées sont ouvertes aux visiteurs depuis l’été 1973. Ponts, belvédères, petits sentiers et restaurant sont venus s’ajouter aux infrastructures initiales avec le temps. Un sentier d’environ deux kilomètres permet de faire le tour des différents points d’intérêt. Trois ponts sont aménagés au-dessus de la rivière, dont le pont McNicoll, suspendu à 55 mètres au-dessus du canyon, qui vous permettront d’admirer les impressionnantes chutes d’eau de 74 mètres. Sans oublier la «marmite de géant», qui forme un bassin de 22 mètres de diamètre. Les chiens en laisse sont les bienvenus dans toutes les zones du Canyon, même sur les trois ponts suspendus!
    INFOS : canyonsa.qc.ca


    Parc de la forêt ancienne du mont Wright – Québec
    Ce parc tire son nom de la famille Wright, propriétaire du territoire pendant 130 ans. En 1979, le territoire de 190 hectares fut légué à la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury à la condition d’en faire un parc de conservation, voué tant à la protection de son territoire – certains arbres y sont âgés de plus de 300 ans – qu’au récréotourisme. Le réseau compte cinq sentiers pour un total de près de sept kilomètres et des panneaux d’interprétation permettent d’en apprendre davantage sur l’histoire de la forêt ancienne. Le sentier du Sommet (1 boucle de 4,5 kilomètres), par exemple, grimpe jusqu’au sommet de la montagne, d’une altitude de 483 mètres, à travers une forêt d’épinettes. Par le sentier du Vaillant, qui contourne la grande paroi d’escalade, atteignez un belvédère qui offre une vue surprenante sur les montagnes de la Station touristique de Stoneham ainsi que sur les rivières Hibou et des Hurons. Les chiens en laisse sont les bienvenus. Notez que le sentier du Vaillant est fortement déconseillé pour la descente à cause de sa dénivellation. Au sommet, empruntez le sentier du Sommet afin de descendre du côté nord de la montagne. Le retour au stationnement se fait par le sentier de la Forêt ancienne.
    INFOS : www.villestoneham.com


    Plein Air Saint-Adolphe-d’Howard – Laurentides
    Le vaste réseau de sentiers du centre Plein Air Saint-Adolphe-d’Howard accueille les amoureux de la nature pour une simple balade en famille ou une randonnée plus exigeante – comme le sentier Le Calvaire – près du lac Saint-Joseph. Situé à seulement une heure de Montréal, le village de Saint-Adolphe-d’Howard est perché à 370 mètres d’altitude et est entouré de magnifiques montagnes entre lesquelles miroitent les eaux de quelque 85 lacs. Le réseau de sentiers de randonnée pédestre compte une dizaine de sentiers pour un total de près de 35 kilomètres de nature parsemée de plus d’une vingtaine de panneaux d’interprétation. Une carte des sentiers peut s’avérer bien utile! Les chiens en laisse sont les bienvenus.
    INFOS : www.pleinairstadolphe.ca

    Alléluia Sentier national Laurentides


    Alléluia (Sentier national) – Laurentides
    Le sentier linéaire Alléluia, de 22,7 km, fait partie du Sentier national. Sa difficulté première réside certainement dans sa longueur; il peut être judicieux de prévoir une seconde automobile à l’arrivée, le cas échéant. Toutefois, la vingtaine de points de vue récompenseront ceux qui complètent cette traversée entre La Conception et Labelle. Passé le lac Pistolet, une formidable crête rocheuse dévoile une série de points de vue spectaculaires. Peu avant la mi-parcours, un autre point de vue panoramique permet d’admirer le massif du mont Tremblant ainsi qu’une grande partie de la région. Il est aussi possible d’effectuer des allers-retours au départ des deux stationnements. Aussi, le sentier est fermé durant la période de la chasse à la fin de l’été. Les chiens en laisse sont les bienvenus.
    INFOS : www.municipalite.labelle.qc.ca


    Sentiers du Gouffre, des Florent et des Pointes – Charlevoix
    La région des municipalités de Baie-Saint-Paul et de Saint-Urbain dans Charlevoix, compte trois sentiers et quelque 36 kilomètres sont accessibles aux randonneurs avec leur chien. Le sentier du Gouffre (7,4 km linéaires) offre des points de vue sur la ville de Baie-Saint-Paul, les montagnes, la vallée du Gouffre et le Fleuve. Plusieurs passerelles ont été installées, permettant de traverser les multiples cours d’eau. Le sentier des Florent (18,2 km linéaires) relie Baie-Saint-Paul à Saint-Urbain, en traversant des prairies et conduisant près des montagnes de l’arrière-pays de Charlevoix. Enfin, le sentier des Pointes (11 km linéaires) passe à travers la campagne avec, en arrière-plan, le village, le clocher de l’église, les pâturages et les montagnes.
    INFOS : www.tourisme-charlevoix.com


    Moulin à laine d’Ulverton – Cantons-de-l’Est
    Le Moulin à laine d’Ulverton (aussi appelé le Moulin Blanchette) se trouve à environ 30 km au sud-est de Drummondville et propose la découverte d’un site historique et enchanteur. Construit en 1849, il revêt un intérêt particulier parce qu’il est aujourd’hui le seul moulin à laine au Québec avec un ensemble complet de machines opérationnelles datant du début du 20e siècle. Le réseau compte cinq sentiers situés autour du moulin, totalisant cinq kilomètres. Les ponts qui enjambent la rivière Ulverton font découvrir aux amateurs de nature une faune et une flore diversifiées. Le pont couvert, la terrasse et les animaux de basse-cour agrémenteront votre séjour.
    INFOS : www.moulin.ca

    Sentier national en Matawinie Lanaudière


    Sentier national en Matawinie – Lanaudière
    La Matawinie se démarque par un réseau de six parcs régionaux unique au Québec, en plus du Sentier national, qui traverse le territoire sur plus de 170 kilomètres. Ce dernier est composé de 12 tronçons linéaires, traversant la région d’ouest en est. Le tronçon en Matawinie (19 kilomètres aller seulement) parcourt la crête des montagnes qui bordent la vallée de la rivière Noire, sur le territoire de Sainte-Émélie-de-l’Énergie. Tout au long du sentier, de nombreuses intersections donnent la possibilité de rejoindre divers lacs et sommets et plusieurs points de vue permettent d’admirer cette superbe forêt matawinienne. À noter que certaines parties du sentier peuvent être fermées pendant la période de chasse. Les chiens en laisse sont acceptés.
    INFOS : lanaudiere.ca

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Consommations

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité