Mercredi, 17 août 2022
• • •
    Publicité

    Une vie en parallèle

    Véritable pavé, cette bande dessinée de 450 pages s’articule autour de Karl Kling, un homme nouvellement à la retraite qui évoque le souvenir de sa fille qu’il n’a pas vu depuis déjà 8 ans. Une profonde mésentente règne entre eux, alimentée par les nombreux secrets d’un père qui cache depuis toujours sa véritable nature.

    C’est lorsqu’il se décide à prendre la plume pour lui écrire que le passé refait graduellement surface. L’action débute à la toute fin de la Seconde Guerre mondiale alors qu’il tente de survivre au sein d’une société allemande ruinée par la guerre et déchirée en deux par les forces alliées. Les camps de concentration ne sont plus là, mais l’homosexualité est toujours un crime passible de longues peines d’emprisonnement. Karl découvre à tâtons sa sexualité puisqu’il n’a accès à aucun référentiel et n’est donc pas en mesure de mettre des mots sur ce qu’il ressent. Il se marie une première fois, mais se voit contraint de fuir en Allemagne de l’Est sous les menaces d’un beau-père qui découvre ses véritables inclinaisons. Par la force des choses, il se retrouve de nouveau coincé dans un second mariage, mais le cœur n’y est toujours pas, même s’il se réjouit de la naissance de sa fille.

    Impossible cependant de renoncer au plaisir de se retrouver entre les bras d’un autre homme et l’incapacité de vivre au grand jour ses sentiments l’empêche de créer des liens véritables et réels avec ses proches. Le hasard l’amène cependant à croiser des hommes et des femmes qui partagent la même réalité. C’est plus particulièrement le cas d’une femme auprès de laquelle il va, un bref instant, évoquer un rêve qui lui semble chimérique :

    « – Si tu pouvais faire tout ce que tu voulais, qu’est-que tu ferais?

    – Je serai en couple avec un homme. »

    Il ne peut alors s’empêcher de conclure, presque honteusement :

    « – Nous deux, on n’a pas notre place ici.

    – Mais on y est quand même! » répond-elle simplement.

    Le bédéiste Matthias Lehman propose un récit fort et émouvant sur un homme profondément ordinaire qui tente de faire au mieux avec ce que la vie lui amène. Le dessin épuré est réalisé au crayon noir, agrémenté de diverses nuances de gris appliquées au pinceau. Une représentation méticuleuse d’une Allemagne en ruine puis de sa reconstruction s’offre au lecteur, de même qu’une reconstitution du travail en usine, des lieux de rencontre, de la prostitution masculine ou des affres d’une violence brutale à l’endroit des hommes gais. Mais plus encore, le récit fait pénétrer de plain-pied dans le quotidien d’un homme qui ne se décide enfin à se découvrir – à ses proches, son meilleur ami et sa fille – que très tard dans sa vie. Un ouvrage magnifique et bouleversant!


    INFOS | Une vie en parallèle / Matthias Lehmann. Paris : Steinkis, 2022. 457p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité