Mercredi, 7 Décembre 2022
• • •
    Publicité

    La nouvelle Place du Village

    Imaginez maintenant une boule disco mais géante ! C’est ce qui occupera l’endroit de la Galerie Blanc, soit entre les rues Atateken et Wolfe. Un immense dôme titré Disco géodésique fera briller la nouvelle Place du Village dès le début du mois d’aout. Et, oui, elle rappelle l’ancien pavillon des États-Unis à Expo 67, qu’on appelle maintenant la Biosphère (au parc Jean-Drapeau). Une membrane multicolore recouvrira la structure métallique pour lui insuffler un aspect festif.


    « Cela reprend le concept des boules disco, mais d’une autre manière », continue Gabrielle Rondy. « C’est une autre façon de jouer avec les couleurs de l’inclusion. On voulait lui insuffler un esprit de place publique où les gens vont se rassembler [et] s’asseoir pour jaser, pour bouffer, mais aussi pour assister à des activités organisées par Fierté Montréal. On veut que cela devienne le cœur du Village. Il y en aura pour tous les âges et tous les goûts. » Bien sûr, on pense déjà à la saison froide. On enlèvera la membrane, mais la structure demeurera. « La SDC travaille fort déjà pour prévoir des événements pour l’automne et l’hiver afin que la Place du Village soit toujours vivante », renchérit Gabrielle Rondy.

    « Nous avons accepté avec enthousiasme l’invitation d’animer ce nouveau lieu, et ce, bien au-delà des dates de notre festival. La programmation que nous déploierons représente une opportunité inédite de faire rayonner au cœur du Village des artistes et intervenant.e.s issu.e.s des communautés 2SLGBTQ+. Nous invitons les citoyen.ne.s à venir à la rencontre de créateur.trice.s, émergent.e.s ou établi.e.s, lors d’événements faisant la part belle à la danse, aux arts visuels, au cinéma, à la littérature, à la poésie, aux loisirs sportif et culturel et bien plus encore », de noter Simon Gamache, le directeur général de Fierté Montréal.
     
    Et non, on ne marchera pas sur des cailloux ! On a prévu l’installation d’un gazon synthétique recyclé. Il restera vert tout au long de l’année donc ! « On veut que cela devienne le symbole du Village, poursuit Gabrielle Rondy. C’est prévu pour que cela soit instagrammable ! »

    Par ailleurs, c’est cette année que l’on commencera à habiller certains locaux vacants sur Sainte-Catherine, mais aussi sur Atateken, avec des vinyles colorés reprenant des messages d’inclusion. « Je pense que cela lance un message fort aux propriétaires d’édifices. Certains d’entre eux n’ont pas désiré collaborer et c’est dommage, mais pour les autres, nous en sommes très contents. Ces habillages resteront tant que le local sera à louer. Et nous espérons toujours qu’ils seront loués le plus rapidement que possible », explique Gabrielle Rondy, la directrice générale de la SDC du Village. 


    INFOS | www.villagemontreal.ca/evenements

    LIRE AUSSI : UNE PISTE DE DANSE À CIEL OUVERT… OU PRESQUE !?

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité