Mercredi, 30 novembre 2022
• • •
    Publicité

    Hugo Landry expose… ses monstres à Québec !

    Hugo et les monstres, c’est le titre de la nouvelle collection de l’artiste peintre Hugo Landry, qu’il présentera le 22 octobre, à Québec, au 3e étage des Ateliers du Réacteur.

    Ce n’est donc pas le titre d’une nouvelle série de science-fiction-fantastique, mais — surprise — Hugo Landry s’évade des sentiers battus pour nous offrir quelque chose de totalement nouveau, qui se rapproche de ses anciennes amours du collège, alors qu’il étudiait les arts graphiques.

    Il y a quatre ans (sous la plume de notre collègue Éric Whittom), on vous présentait le travail de ce jeune artiste aux œuvres multicolores et éclatantes de joie et de dynamisme, arborant souvent les couleurs de l’arc-en-ciel.

    Cette nouvelle collection représente-t-elle un changement par rapport aux œuvres précédentes, a-t-on demandé à l’artiste ? « Non, il y a toujours ce côté très pop, c’est encore ludique, dans la joie de vivre, je n’ai pas laissé tomber ce côté très coloré […] », dit Hugo Landry. 

    Mais alors qu’est-ce que c’est au juste ? « J’avais déjà fait un tel travail lorsque j’étais au cégep », explique Hugo Landry. « J’étudiais pour être designer graphique, mais ensuite j’ai laissé tomber parce que les arts visuels m’intéressaient encore plus. Cela m’a donc pris plus de 20 ans pour revenir à cette thématique de monstres et quelque chose de plus graphique. De temps en temps, à travers ma création, je faisais des pauses pour travailler là-dessus, sur cette collection. C’était vraiment à temps perdu, mais lorsque la pandémie a frappé, que tout était à l’arrêt, je me suis consacré plus profondément à cette collection. »

    Lorsqu’il parle de cette nouvelle série, Hugo Landry est clair : «Je suis sans attente parce que c’est vraiment très différent de ce que je fais et à quoi sont habitués les gens».

    Mais de quels monstres parle-t-il au juste ? « Ces tableaux sont plus illustratifs, ils représentent une forme d’échappatoire, je suis plus à même de parler de la société, des problématiques, de la pression de la performance, de la santé mentale, etc. », souligne Hugo Landry. « Les monstres représentent bien les aspects de la pandémie et tout ce que cela a comporté. Lorsque la crise du coronavirus est arrivée, l’édifice où se trouve mon atelier a été complètement fermé. J’ai donc apporté du matériel à la maison pour créer mon petit cocon et travailler sur les monstres. Mais voilà, durant la même période je me suis retrouvé avec plus de ventes que ce que je fais normalement. Malgré qu’il m’a fallu produire plus, j’ai pu approfondir le sujet des monstres… »  

    En tout, Hugo et les monstres comprend une vingtaine de toiles, des grands formats, comme des tout petits (des 4 x 4 ou des 6 x 6, par exemple).  A-t-il des appréhensions puisque c’est un départ des œuvres qu’il fournit aux galeries ? « C’était un challenge pour moi, un défi de me mettre en danger. Je me sens plus vulnérable avec cette collection. C’est comme une mise à nu, comme artiste, mais cela a été en même temps l’occasion d’exploration de nouveaux matériaux, de travailler avec le pinceau et non à la spatule comme je le fais habituellement. J’ai hâte de voir la réaction des gens parce que cela est resté totalement secret », insiste Hugo Landry. « Je suis très excité de présenter ce nouveau projet. »

    INFOS | Samedi 22 octobre, de 12 h à 20 h, au 3e étage des Ateliers du Réacteur, au 731, rue Saint-Vallier Est, Québec.

    Boutique en ligne : hugolandry.com ou encore facebook.com/HugoLandryArtistePeintre

    Que vous viviez à Québec, Montréal ou ailleurs en province, il y a une galerie où vous retrouverez les œuvres d’Hugo Landry : Galerie Perreault (Québec), Galerie Le Luxart (Montréal), Galerie Berthelet (Berthierville), Galerie 500 Richelieu (La Malbaie) et Galerie Guylaine Fournier (Baie-Saint-Paul).

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité