Mercredi, 8 février 2023
• • •
    Publicité

    Il est toujours temps de soutenir la Maison Plein Cœur

    Pour être en mesure de continuer à offrir des services à sa clientèle, la Maison Plein Cœur lançait, le 1er novembre dernier, sa campagne de financement au bar Le Cocktail.

    L’objectif de la campagne « Une histoire de cœur et de VIH » est de 50 000 $. « Le Canada n’investit pas suffisamment dans la lutte contre le VIH-sida », expliquait lors du lancement Denis-Martin Chabot, responsable du financement à la Maison Plein Cœur. « Le gouvernement n’a pas rehaussé les fonds depuis des années, on se tourne donc une fois de plus vers le public ». Au Canada, plus de 63 000 personnes vivent avec le VIH-sida, dont 13 000 à 15 000 dans la grande région de Montréal.

    « Le financement public n’est pas là pour soutenir la mission. Les subventions sont surtout par projet. Nous sommes donc non seulement sous-financés, mais on est aussi mal financés », comme l’explique Claude Lalande. « Quand il y a des subventions, il faut créer de nouveaux programmes pour être éligible et, pendant ce temps-là, on ne s’occupe pas vraiment de la mission même de la Maison […] », poursuit Denis-Martin Chabot. D’où l’importance de la présente campagne de financement.

    Un don de 50 $ permet de payer six repas lors d’un souper communautaire. Une somme de 500 $ vient payer tous les frais mensuels d’électricité de la bâtisse ; tandis que 1000 $ couvrent les frais de kilométrages des deux intervenantes. On compte chaque dollar dépensé. L’argent recueilli lors des campagnes de financement sert aussi à financer des projets comme le programme Résilience, qui vise à mieux outiller les gens pour combattre la stigmatisation et la discrimination, rappelant que lorsque les personnes infectées suivent leur traitement, elles sont indétectables. Et si elles sont indétectables, elles n’infecteront pas les autres. C’est de cette manière qu’on va réussir à éliminer le VIH-sida. 

    On garde en tête les objectifs de 2030, soit que 95 % des gens soient testés et que 95 % reçoivent un traitement et deviennent ainsi indétectables, donc non infectieux. À terme, l’objectif est de mettre fin à cette maladie. La campagne de levée de fonds va s’échelonner jusqu’au 31 décembre.

    INFOS | POUR FAIRE UN DON EN ARGENT, RENDEZ-VOUS SUR :
    https://maisonpleincoeur.org

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité