Dimanche, 26 mai 2024
• • •
    Publicité

    De nouveaux outils conçus pour favoriser un milieu de travail plus inclusif

    Chirurgies, hormonothérapie, changement légal de nom, tenue vestimentaire : nombreuses sont les possibilités dans le cadre d’une transition de genre, et chaque personne est libre d’intégrer les changements de son choix à sa démarche. « C’est comme un menu de restaurant : la transition dépend de l’appétit et du budget », illustre Olivia Baker, formatrice en inclusion des personnes LGBTQ+ en milieu de travail chez la Fondation Émergence.

    Voici pourquoi cette démarche est si importante, quels défis sont à prévoir et comment les employeurs peuvent offrir un environnement plus inclusif, notamment grâce à la nouvelle couverture d’assurance collective signée Desjardins Assurances.

    Plusieurs personnes trans éprouvent de la dysphorie au quotidien, et ce, depuis de nombreuses années. Une étude révèle que 73 % des femmes trans et 78 % des hommes trans ressentent la dysphorie de genre dès l’âge de 7 ans.

    Selon une autre étude,67 % des personnes effectuant une transition ont plus de pensées suicidaires avant d’entreprendre leur démarche, et seulement 3 % pensent davantage au suicide après leur transition. « Quand on offre aux gens l’accès aux soins de santé physique et mentale dont ils ont besoin, on leur donne des outils leur permettant de se sentir à l’aise dans leur corps », explique Olivia Baker.

    Une démarche aux nombreux défis
    Une transition n’est pas qu’un processus physique. Elle suit une longue réflexion qui s’accompagne souvent d’un travail d’introspection nécessitant de revenir des années, voire des décennies pour trouver une cohérence entre le passé, le présent et le futur. Puis, à la sortie du placard, les réactions des collègues et des proches réservent parfois des surprises.

    Il faut aussi s’armer de patience devant les listes d’attente pour consulter des spécialistes. Certains enjeux du système de santé, le regard des autres et la transformation physique peuvent également engendrer de la frustration. « L’hormonothérapie, c’est comme une deuxième puberté : le corps change et on peut avoir les émotions à fleur de peau », ajoute Olivia Baker. Enfin, les personnes trans sont souvent victimes de discrimination et,d’intimidation et sont plus susceptibles de vivre de la violence.

    Le prix à payer pour être soi-même
    Le processus d’affirmation de genre a un coût, et celui-ci n’est pas toujours remboursé en entier par les régimes d’assurance publics. Pensons par exemple à une personne trans qui, pour être mieux dans sa peau et être vue comme une femme par les autres, doit faire réduire sa pomme d’Adam, éliminer sa barbe par électrolyse et obtenir des implants capillaires.

    Ces soins sont généralement considérés comme esthétiques, donc aux frais de la personne. « L’aspect financier ne devrait pas devenir un obstacle à la transition, soulève Martin Nadon, directeur, Développement des produits et Formation, Assurance pour les groupes et les entreprises chez Desjardins Assurances. Toutes les interventions sont importantes et propres à chacun. »

    Une nouvelle couverture d’assurance collective par Desjardins
    Depuis octobre 2022, Desjardins Assurances propose une nouvelle couverture d’assurance collective qui soutient les personnes en transition et veille à leur santé financière. Ce produit est né de nombreuses consultations auprès de personnes trans, de la clinique GRS Montréal, de la Fondation Émergence, ainsi que l’utilisation de lignes directrices de l’Association professionnelle canadienne pour la santé transgenre (CPATH). « Connaître les besoins réels des gens est crucial pour mettre de l’avant un produit qui y répond vraiment », explique Martin Nadon. Avec cette nouvelle offre de Desjardins Assurances, certaines interventions autrefois considérées comme esthétiques sont maintenant couvertes.

    Bon à savoir : certains soins de santé sont déjà admissibles au régime d’assurance collective de Desjardins Assurances. C’est notamment le cas de l’hormonothérapie et des consultations en orthophonie pour fins d’harmonisation vocale.

    Une trousse d’accompagnement en milieu de travail
    Dans bien des cas, la première personne à entamer une démarche d’affirmation de genre au sein d’une entreprise doit tout faire elle-même : communiquer avec l’assureur, fairemodifier son adresse courriel et ses informations de connexion auprès du service de l’informatique, répondre aux questions (parfois intrusives) de ses collègues, etc. Et n’oublions pas les discussions délicates entourant l’utilisation des toilettes genrées.

    C’est pourquoi Desjardins Assurances, en partenariat avec la Fondation Émergence, remet aux employeurs une trousse d’accompagnement. Celle-ci comprend une vidéo informative et un guide des pratiques inclusives à adopter en milieu de travail pour favoriser un environnement professionnel inclusif pour les membres de la communauté LGBTQ+, leurs collègues, ainsi que leurs gestionnaires. « Nous offrons un produit d’assurance collective qui répond aux besoins, mais aussi le soutien, l’accompagnement et les outils nécessaires pour bien s’en servir », explique Martin Nadon.

    Les personnes en processus de transition peuvent ainsi se concentrer sur l’essentiel : leur parcours personnel. « Tout ce qu’on peut faire pour soutenir la personne et réduire le poids sur ses épaules, faisons-le », conclut Olivia Baker.

    • • •

    PETIT LEXIQUE ESSENTIEL
    Affirmation de genre :
    Gamme d’interventions sociales, psychologiques, comportementales et médicales conçues pour valoriser l’identité de genre d’une personne en cas de conflit avec son sexe assigné à la naissance.

    Transition de genre : Processus graduel par lequel une personne trans choisit d’affirmer son identité de genre. Pour ce faire, une personne trans peut avoir recours à des soins (ex. : chirurgie) et/ou à des objets (ex. : vêtement compressif) d’affirmations de genre.

    Dysphorie de genre : Sentiment pouvant aller du malaise à la détresse psychologique qui est causé par l’écart entre l’identité de genre d’une personne et son sexe assigné à la naissance.

    Expression de genre : Manière plus ou moins féminine ou masculine qu’a une personne de se présenter au monde, notamment par ses comportements et la personnalisation de son apparence (coiffure, vêtements, etc.).

    Identité de genre : Manière dont une personne définit son genre (homme, femme ou personne non binaire).

    Personne trans : Adjectif pour décrire une personne dont l’identité de genre ne correspond pas au sexe lui ayant été assigné à la naissance. Le contraire d’une personne trans est une personne cisgenre.

    Personne cisgenre : Personne dont l’identité de genre correspond au sexe assigné à la naissance.
    Personne non binaire : Personne dont l’identité de genre n’est ni exclusivement masculine ni exclusivement féminine.

    INFOS | Découvrez comment Desjardins incarne la diversité

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité