Mercredi, 24 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Finies les toilettes genrées au Parlement canadien

    Dans le cadre des travaux de réfection du Parlement canadien, le gouvernement a décidé de mettre au rancart toutes les toilettes genrées. Des groupes de défense des droits des personnes LGBTQ+ espèrent qu’Ottawa servira d’exemple aux provinces et territoires.

    Les quelque 200 toilettes de l’édifice du Centre et du centre d’accueil du Parlement seront exemptes d’identification de genre. Plus de la moitié seront des toilettes individuelles accessibles à tous les sexes, confirme un communiqué du ministère de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC). Il s’agit d’installations privées, comprenant une seule toilette et un seul lavabo, destinées à l’usage d’une seule personne à la fois.

    Par ailleurs, 70 toilettes sont conçues pour être sans obstacle, c’est-à-dire qu’elles seront accessibles aux fauteuils roulants. Et 15 autres toilettes seront à accès universel pour qu’elles soient sans obstacle et qu’elles offrent un espace de manœuvre supplémentaire. Ces toilettes auront leur propre lavabo.

    Les toilettes seront conçues pour être inclusives et accessibles à tous. D’ailleurs, il n’y aura plus d’urinoirs au Parlement.

    Avant les travaux de rénovation au Parlement, on y comptait 210 toilettes. Parmi elles, 87 étaient des toilettes communes spécifiquement destinées aux hommes. Elles comportaient 40 urinoirs. Pour leur part, les femmes avaient accès à 55 toilettes communes. Il y avait aussi une soixantaine de toilettes privées.

    Une avancée pour les personnes de la diversité des genres
    L’abolition des toilettes genrées au Parlement constitue un changement majeur pour les groupes de défense des personnes trans et de la diversité des genres.

    Le responsable du Réseau de la Fierté à la fonction publique, Jason Bett, croit qu’il «est formidable de savoir que la réhabilitation a été guidée par les principes d’inclusion et d’accessibilité».

    Le ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Jean-Yves Duclos affirme que les travaux de restauration du Parlement «constituent une opportunité pour offrir des installations sanitaires appropriées […] à la hauteur des attentes et des besoins des Canadiens.»

    Les nouvelles toilettes du Parlement seront adaptées aux besoins des années 2030 et suivantes.

    «L’objectif c’est que tous les Canadiens se sentent à l’aise dans ces installations qui vont être modernes. On investit beaucoup d’argent pour que ce soit moderne, adapté, inclusif, accueillant, sécuritaire et intime» déclare Jean-Yves Duclos, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

    L’aménagement des toilettes ne fait pas consensus, il y a beaucoup de craintes qui sont associées à ça. Une pétition a été lancée pour dénoncer l’intention d’une école de transformer des toilettes en un «bloc sanitaire mixte…»

    Création d’un nouveau guide fédéral sur les toilettes
    Par ailleurs, le gouvernement fédéral développe actuellement un guide de conception des toilettes inclusives qui sera utilisé dans les projets de SPAC. Le guide offrira des options de mise en œuvre, incluant une approche pour les douches et les vestiaires.

    Contrairement au Parlement, les autres édifices fédéraux continueront d’avoir des toilettes genrées. Le gouvernement souhaite ajouter des toilettes inclusives pour offrir différentes options. En avril 2021, Ottawa a mis au point une orientation gouvernementale sur les toilettes. L’objectif est d’avoir au moins une toilette à accès universel dans chacun des édifices. Actuellement, un peu plus de 82 % des édifices fédéraux respectent ce critère.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité