Mercredi, 22 mai 2024
• • •
    Publicité

    Speed

    Homme de conviction, Klaus Mann n’hésita pas à quitter l’Allemagne nazie dès 1933 pour se réfugier aux États-Unis. Il prit même les armes contre sa patrie dans le conflit qui s’ensuivit.

    Son œuvre n’est redécouverte par le public français et anglais que depuis peu et ne récolte que des louanges. L’auteur arrive en effet en quelques mots à recréer une atmosphère particulière.

    Évidemment, comme il vécut dans l’ombre de son père (Thomas Mann : prix Nobel de littérature, 1929) et que son exil s’avéra plus difficile qu’il ne l’eût cru, il se dégage une mélancolie certaine de son œuvre.

    L’homosexualité, la drogue et la solitude comptent parmi les thèmes récurant explorés dans ce recueil de nouvelles. Un régal pour l’esprit.

    Speed / Klaus Mann. Paris : Denoël, 1999. 287p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité