Mardi, 30 novembre 2021
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresCorps d’élite

    Corps d’élite

    Suite de Furia Corsica, ce nouveau roman érotique de Zaïn Gadol, pseudonyme utilisé par le prolifique Jean-Paul Tapie, reprend le cours des pérégrinations de son narrateur toujours à la recherche d’une sexualité plus exacerbée où le jeu de la domination occupe une place de choix.

    À preuve, le fait qu’à peine les retrouvailles consommées avec son copain Marco, il pense déjà à d’autres conquêtes dont, notamment, à renouer avec Pascal, un pompier qui l’avait initié aux plaisirs de la douleur.

    Un autre roman érotique SM, vous direz-vous? C’est ce que l’on pourrait croire au départ. Le récit prend cependant un cours tout à fait inattendu.

    En effet, l’auteur explore éventuellement d’autres volets du sadisme et de la douleur, notamment dans une scène magistrale où un personnage s’amuse à manipuler les émotions du narrateur afin de mieux savourer la douleur de sa chute.

    Qui plus est, l’ouvrage se conclut par une vision presque insoutenable de la direction que peut prendre une relation SM où aucune limite n’est posée.

    Un roman surprenant, léger et complexe à la fois, qui marque l’esprit d’images inoubliables et nous amène même à amorcer une réflexion inattendue quant à la nature de la sexualité et des relations amoureuses.

    Corps d’élite / Zaïn Gadol. Béziers Cédex : H&O, 2006. 175p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité