Mardi, 25 janvier 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresLa cire perdue

    La cire perdue

    L’action se déroule en 1492, l’année même où l’Amérique fut découverte. Pour les personnages qui évoluent en toile de fond de cette épopée, il s’agit d’une information dont ils n’auront cependant jamais vent.

    Ils ne sont, en effet, pas de ceux qui manipulent les événements mais plutôt de ceux qui les subissent. 

    Tiécelin, sept ans, est le seul survivant parmi une myriade d’enfants retrouvés au milieu d’un village en ruine par Hardoin, un vieil homme qui mène une caravane de phénomènes de foire afin de gagner sa vie.

    On y retrouve, notamment, un hermaphrodite conservé dans l’alcool, une enfant sans yeux, un fou du village, une travestie et, même, une tortue. Hardoin se retrouve ainsi dans le rôle de père par procuration pour Tiécelin, mais également pour toute sa petite troupe, qui, au fil de ses pérégrinations, jettera un regard innocent sur les grandeurs ou les atrocités propres à cette époque.

    Un roman riche et complexe qui plaira, sans aucun doute, à tous ceux et celles qui sont attirés par l’histoire.

    La cire perdue / Oliver Sillig. Orbe : Bernard Campiche éditeur, 2009. 444p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité