Jeudi, 28 octobre 2021
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresNous sommes tous faits de molécules

    Nous sommes tous faits de molécules

    Stewart est âgé de 13 ans et excelle dans tout ce qui est académique, mais est carrément nul au niveau des relations humaines : ses succès en classe le place même trop souvent en première position dans la liste des boucs émissaires.

     Sa mère est décédée il y a deux ans et voilà que son père s’est fait une nouvelle copine : Caroline.

    Ashley, de son côté, est âgé de 14 ans et est l’une des filles les plus populaires de son école, mais côté scolaire, c’est la grande dégringolade. Il faut le reconnaître, elle est plutôt insupportable bien que l’auteure parvient fort bien à nous faire comprendre ce qui la motive.

    Son père a rompu avec Caroline, sa mère, après avoir révélé qu’il était gai. Malgré qu’elle lui souhaite d’être heureux, Ashley peine à accepter ce père qu’elle pensait si bien connaître.

    L’arrivée de Stewart et de son père dans la maison n’est donc pas accueillie avec joie par  Ashley. Après tout, Stewart n’est à ses yeux qu’un perdant avec lequel elle n’a rien en commun.

    De plus, elle doit veiller à ses propres amours puisqu’elle aimerait bien que Jared, un compagnon d’école, la remarque. De son côté, Stewart tente d’utiliser la popularité de cette nouvelle sœur pour augmenter son capital de sympathie et cesser d’être marginalisé.

    Il réalise cependant bien vite que les intentions de Jared envers sa demi-sœur sont loin d’être romantiques et qu’il cache même un passé quelque peu inquiétant. Dépassé par les événements, il se découvre un surprenant allié dans le père d’Ashley et le nouveau conjoint de celui-ci.

    Déjà traduit en six langues, le roman s’est acquis un fan-club instantané par une écriture qui allie fort bien drame et humour caustique, ce qui en fait une œuvre à la fois profonde et légère.

    Il faut dire que Susin Nielsen est l’une des auteures derrière la série télévisée Degrassi, produite entre 1987 et 1991 : elle est donc bien au fait des cordes sensibles des adolescents.

    Classé parmi les cent meilleurs livres de l’année par le Globe and Mail, il s’avère impossible de résister bien longtemps à la richesse des personnages, leurs conflits, indécisions, drames et passions!

    Se lit d’une seule traite!   

    Nous sommes tous faits de molécules / Susin Nielsen. Montréal : La courte échelle, 2016. 317p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité