Samedi, 4 Décembre 2021
• • •
    Publicité

    Des enseignants espagnols portent une jupe en soutien à un élève renvoyé de l’école

    En Espagne, des enseignants portent désormais des jupes en solidarité à un élève qui a été expulsé de son établissement scolaire et envoyé chez un psychologue pour avoir porté une jupe à l’école.

    De nombreux hommes professeurs ont rejoint le mouvement #laropanotienegenero (les vêtements n’ont pas de genre)  en soutien à Mikel Gómez, 15 ans, qui a été puni pour avoir porté une jupe en octobre dernier.

    Le jeune adolescent a expliqué ce qu’il lui était arrivé et pourquoi il avait porté une jupe dans une vidéo TiKTok qui est très vite devenue virale. Son but était de défier les normes du genre et de soutenir la cause féministe. À la suite de cela, l’élève a été expulsé de sa classe et envoyé chez le psychologue scolaire qui lui a demandé s’il s’identifiait comme une femme.

    Cette histoire a provoqué un élan de soutien de la part de son professeur de mathématiques, Jose Piñas, qui a été extrêmement choqué par la sanction. Il a rapidement lancé le mouvement du port de la jupe qui a ensuite été suivi par deux de ces collègues, Manuel Ortega, 37 ans, et Borja Velúquez, 36 ans. Les trois hommes ont partagé leur action sur les réseaux sociaux et ont reçu beaucoup de soutien et d’encouragement.

    Le professeur de mathématiques a confié sur les réseaux sociaux qu’il avait lui-même subi du harcèlement homophobe étant plus jeune.

    « Il y a 20 ans, j’ai souffert de persécutions et d’insultes en raison de mon orientation sexuelle dans l’école où je suis maintenant enseignant, de nombreux professeurs détournaient le regard. Je veux me rallier à la cause de l’élève Mikel, qui a été renvoyé et envoyé chez le psychologue pour être allé en classe en jupe. »

    Le mouvement a pris de plus en plus d’ampleur et d’autres enseignants de cette école et de d’autres écoles, ainsi que des élèves se sont joint à eux. 

    Depuis peu, des cours d’égalité des genres ont fait leur apparition dans plusieurs établissements du pays.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité