Mercredi, 18 mai 2022
• • •
    Publicité

    Mathieu Dufour, une boule de bonheur

    Mathieu Dufour n’a pas chômé pendant la pandémie. De son Show-rona Virus sur Instagram à sa propre émission de radio (Midi Duff), en passant par le succès de la chanson Poulet cru avec Véronique Cloutier, l’humoriste saguenéen est tellement un incontournable du divertissement à l’ère pandémique qu’il s’est vu attribuer le tout nouvel Olivier de l’artiste COVID de l’année. C’est durant cette cérémonie qu’il remerciera sa coloc, lançant, détaché : « C’est pas ma blonde, je suis gai », ce qui sera vu par certains comme étant un coming out.


    Tu as eu une année chargée! Est-ce qu’il y a une chose qui t’a rendu particulièrement fier?
    Mathieu Dufour : Je pense que, dans mon année, ce que j’ai le plus aimé faire a été ma websérie J’travaille icitte. C’est la première fois que j’avais carte blanche et que je pouvais faire un peu ce que je voulais, et que l’idée partait vraiment de moi et de mon équipe.


    Tu présentes un spectacle le 11 février à la Salle Wilfrid-Pelletier et le 23 juillet au Centre Bell. À quoi devons-nous nous attendre?
    Je croise mes doigts pour que ces spectacles aient lieu! C’est Mathieu
    Dufour sur scène. C’est juste moi qui jase, qui compte des anecdotes pis qui improvise sur scène.


    Ça ne sera pas la même chose entre la Salle Wilfrid-Pelletier et le Centre Bell?
    Absolument pas. Ça sera des spectacles qui seront différents. Dans des spectacles qui sont dans des grosses salles, j’aime ça un peu m’amuser avec les codes, les mises en scène, travailler avec le contenant… Mais le contenu restera improvisé et à la bonne franquette.


    Tu es en entrevue avec le magazine Fugues. Ne trouves-tu pas une ironie à ça, toi qui sembles parfois vouloir un peu te distancer de l’étiquette homosexuelle?
    Comment je vois ça c’est que, inévitablement, l’orientation sexuelle ça existe, et oui il y a des enjeux avec ça. Donc c’est parfait justement qu’il y ait des organismes, des magazines, des trucs qui sont portés là-dessus, parce que c’est important d’en parler. Mais de mon côté, c’est juste que ce n’est pas ce qui me définit. L’exemple que j’essaie de donner en fait c’est que c’est possible d’être une personne à part entière sans qu’on se base sur l’étiquette de ton orientation sexuelle. Il y avait beaucoup d’exemples avant et je pense que c’était correct mais, si tu étais un humoriste hétérosexuel, tu parlais un peu de n’importe quoi. Mais si tu étais un humoriste gai, il fallait absolument que ton personnage soit hyper efféminé, et je pense que c’est parfait parce que ça a montré aux gens que ça existait, mais je pense qu’on est rendu ailleurs. Je m’appelle Mathieu Dufour, je suis un humoriste et je suis capable de parler de ma vie sans toujours parler de mon orientation sexuelle. Donc de parler avec Fugues aujourd’hui ça me fait full plaisir, mais j’essaie de donner un exemple que tu peux être une personne à part entière sans juste parler de ça.


    Tu n’as jamais vraiment caché ton homosexualité. Penses-tu quand même que, depuis que c’est plus exposé, ça a affecté ta popularité, ta carrière et ton humour?
    Je dirais que ma réponse est non, parce que je fais la même affaire que je faisais, et ça n’a pas vraiment changé. Inévitablement, c’est sûr que ça teinte mes référents et un peu ma manière que je fais des blagues. La culture « homosexuelle », comme la page @desmemesgais, ça me fait crissement rire, et c’est plus mon genre d’humour qu’une page de motocross.


    As-tu eu dans ta vie ou as-tu présentement des modèles LGBTQ+?
    J’ai toujours apprécié Ellen Degeneres. C’est un modèle que j’ai trouvé très fort dans ma vie et auquel j’ai aimé m’identifier.


    Tu dis qu’être gay ne te définit pas. Comment te définis-tu?
    Je me définis comme un bon vivant, un grand enfant qui veut juste avoir du plaisir, s’amuser le plus possible, profiter des moments de la vie et de mettre un sourire dans le visage des gens qui suivent mes péripéties au passage. Donc une grosse crisse de boule de bonheur Quand je dis qu’être gai ça ne me définit pas… oui ça me définit dans le sens que c’est ma personnalité, c’est ma couleur, et c’est sûr et certain que ça fait partie intégrante de qui je suis, mais c’est juste que j’essaie de vivre mon homosexualité sans que ce soit trop mis de l’avant ou que ce soit cliché.


    Quel est ton rêve le plus fou? Quelles sont tes grandes ambitions?
    Tous mes objectifs de vie, ce n’est pas tant des projets concrets mais plus comme des états et des manières d’être. Ce que je souhaite le plus dans ma vie c’est de toujours m’amuser, être moi-même, être bien entouré et de faire ce que j’aime. En deux ans il s’est passé tellement d’affaires dans ma vie, des trucs que je pensais « checker » sur ma liste dans 10 ans peut-être. Je me dis qu’il reste tellement de temps devant moi et tellement d’affaires à apprendre et à essayer qu’il n’y a comme pas de limite. Si ça me tente de faire des projets en anglais, rentrer dans n’importe quoi, je pense que je n’ai pas de limite et que je fais juste me laisser porter par ce qui m’arrive.


    Tes activités sur Instagram se passent très bien. N’as-tu pas peur que la plateforme ne fonctionne plus un jour?
    Je suis vraiment confiant de ce que je fais. Et en même temps, je fais juste m’amuser, je suis moi-même et j’utilise Instagram en ce moment pour véhiculer ça. Je sais que Instagram va disparaitre un jour. Je l’ai déjà vécu : avant j’étais sur Snapchat, j’étais vraiment très actif, et à un moment donné y a eu comme un bug, comme un changement de mise à jour, et il n’y avait plus personne qui regardait des affaires, et ça a juste move on sur une autre plateforme. Ça part de moi qui fait des niaiseries et des gens apprécient ce que je pense. Je vais toujours en faire des niaiseries et je vais tout le temps m’amuser, donc je trouverai un moyen de le montrer quelque part. Ça ne me fait absolument pas peur, et même que je trouve ça intéressant que ce soient des nouveaux défis, que ça évolue et que des nouvelles affaires existent.


    INFOS | www.mathieudufour.com
    www.instagram.com/mathduff
    www.facebook.com/mathduff

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité