Samedi, 26 novembre 2022
• • •
    Publicité

    Un Carnaval des couleurs avec plus d’ampleur

    Plus d’une quinzaine de prestations artistiques, de conférences, de visionnements de films, etc. sont au programme de cette 4e édition du Carnaval des couleurs : le 7 octobre en soirée, le 8 octobre en après-midi et en soirée, et le 9 octobre en après-midi et en soirée. Ce Carnaval est présenté au Quartier des spectacles, à la nouvelle Esplanade tranquille, avec des shows mettant en vedette des artistes majeur.e.s comme Corneille, Florence K, Élizabeth Blouin-Brathwaite, Sandy Duperval, Jonas Tomalty, des groupes autochtones, cubains, latinos et des drags aussi comme Michel Dorion, Océane Aqua-Black, etc., le tout sous la direction artistique de Yanick Daigle. Et surtout, tout est gratuit !

    Élizabeth Blouin-Brathwaite

    Tout comme le Black & Blue, le Carnaval des couleurs est organisé par la Fondation du BBCM (Bad Boy Club Montréal). « C’est le plus gros Carnaval des couleurs à date », souligne Yanick Daigle. « La beauté de cet événement c’est que c’est local et familial. S’il y a des touristes, tant mieux, mais cela demeure local et avec de grands artistes. Malgré qu’on est loin d’avoir les gros budgets du Festival de jazz ou Juste pour rire, on a d’aussi bons musiciens, d’aussi bons techniciens, performeurs, etc., que d’autres grands festivals, cela faisait partie de mon mandat que d’organiser un Carnaval qui rayonne et présente de tels artistes de renom. »

    On l’a dit, c’est la 4e édition, mais il faut se rendre compte que deux de ces éditions se sont déroulées dans des conditions sanitaires constamment changeantes et très difficiles en raison de la crise sanitaire du coronavirus. « Cette année c’est plus gros, mais c’est beaucoup plus simple à organiser aussi du fait qu’il n’y a pas à suivre des règles contraignantes », note Yanick Daigle. 

    Jonas

    Pour lui, c’est aussi la quatrième fois qu’il exerce sa direction sur cet événement. « Je l’ai vu naitre puis grandir comme un bébé », poursuit-il. « Le seul fait qu’il est maintenant au Quartier des spectacles, c’est gros pour nous, c’est une belle réussite. C’est un beau défi aussi que de travailler avec les communautés culturelles et LGBTQ+ dans un bel esprit de collaboration et d’ouverture. Il ne faut pas oublier que c’est une célébration pour unir toutes ces communautés, d’où aussi des invitations à des personnalités comme Sandy Duperval, Michel Dorion, DJ Ian Key, etc., afin que ces diverses communautés se rassemblent en un même lieu et puissent avoir du plaisir. »

    « Le Carnaval est un événement où l’on peut amener son chum, sa blonde, ses ami.e.s, ses enfants, il a été construit comme ça dans le sens qu’on peut s’y promener et il y a des amuseurs publics, des spectacles, des performances, des échassiers, des marionnettes géantes, etc., c’est varié, c’est coloré, tous les ingrédients sont là pour qu’on puisse vivre des moments festifs… On peut s’amuser du moment qu’on met les pieds sur le site jusqu’à notre départ », d’expliquer Yanick Daigle.

    C’est dans cet objectif qu’en soirée on a aussi prévu des jeux de lumière, des lasers, etc., pour attirer le public diversifié et ajouter un peu de magie et de merveilleux, alors que le soleil se couche plus tôt à ce temps-ci de l’année…


    INFOS | 4e édition du Carnaval des couleurs carnavaldescouleurs.org

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité