Mercredi, 17 juillet 2024
• • •
    Publicité

    La Fondation Santé Urbaine à vos côtés : des actions concrètes qui améliorent la santé des résidents du Village

    Née de la fusion entre la Fondation de l’Hôpital de Verdun et la Fondation santé et mieux-être Jeanne-Mance, la Fondation Santé Urbaine a pour mission d’humaniser les soins de santé de la naissance à la fin de vie pour la communauté du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, grâce à des gestes humains, à l’achat d’équipements médicaux et à des projets innovants. À l’aube de son cinquième anniversaire, la Fondation propose un aperçu de projets auxquels elle prend part dans le Village, dans Ville-Marie et au sein de la communauté LGBTQ+.

    Une présence tangible au sein de la communauté
    La Fondation Santé Urbaine appuie financièrement des projets qui ont un impact positif concret pour les clientèles de deux hôpitaux, huit CLSC et 14 CHSLD. Pour le Village et ses alentours, il est question plus précisément de l’Hôpital Notre-Dame, des CLSC Sainte-Catherine (Faubourgs), de la Visitation et Parthenais ainsi que des centres d’hébergement Armand-Lavergne, Bruchési, Émilie-Gamelin et Ernest-Routhier.

    L’achat d’équipements médicaux, le paiement de traitements critiques ou le financement de rénovations majeures sont quelques exemples d’actions concrètes posées par la Fondation. Ce soutien fait une différence marquée lorsque l’on considère que les secteurs desservis par l’organisme présentent des caractéristiques socio-économiques moins favorables que dans l’ensemble des autres territoires de Montréal. Les problématiques telles que la dépendance, la perte d’autonomie, l’itinérance, les troubles psychologiques, les difficultés d’adaptation et les maladies dégénératives y sont notamment omniprésentes.

    Selon Marie-Andrée Lefebvre, directrice générale de la Fondation Santé Urbaine, la proximité avec la communauté et l’aspect tangible des gestes posés sont parmi les valeurs centrales de la Fondation: « l’objectif pour nous est de participer à des projets qui ont un impact très concret pour les communautés. Nous sommes à l’écoute des intervenants locaux et tentons d’identifier les besoins avec eux afin de voir comment nous pouvons faire la plus grande différence. Nous voulons être présents pour les communautés locales, nous avons donc créé un fonds d’urgence pour éviter de laisser à eux-mêmes les gens qui auraient des besoins imprévus. »

    Hôpital solidaire: nourrir pour guérir
    Le projet Hôpital solidaire est l’une des initiatives-phares financées par la Fondation. Mis en place par les services alimentaires de l’Hôpital Notre-Dame, le projet a pour objectif de fournir des repas gratuits aux clientèles de l’hôpital et des CLSC et cliniques avoisinantes qui vivent de l’insécurité alimentaire. Les repas nutritifs faits de produits locaux deviennent donc partie intégrante du plan de traitement des usagers en leur permettant de se concentrer sur leur guérison. À ce jour, plus de 500 personnes ont eu recours au projet Hôpital solidaire, faisant du programme un outil de guérison et d’inclusion qui améliore concrètement le bien-être de la communauté et l’équité en santé.

    Faciliter l’accès à la PPE à la clinique SIDEP+
    Le Service intégré de dépistage et de prévention du VIH/SIDA (SIDEP+) du CLSC de la Visitation offre un accès gratuit et anonyme à des services en matière d’ITSS, dont la prophylaxie post-exposition (PPE). Traitement-critique permettant d’éviter une infection par le VIH après une exposition à haut risque, la PPE peut être dispendieuse et difficile d’accès pour certaines personnes sans assurance publique ou privée. Toutefois, le Fonds d’accès compassionnel de prévention du VIH offert par la Fondation Santé Urbaine permet au SIDEP+ du CLSC de la Visitation de couvrir les frais du traitement pour les personnes qui ne pourraient autrement y avoir accès. En plus de contribuer directement à augmenter l’accès aux médicaments et à réduire la propagation du VIH à Montréal, la collaboration entre les intervenants du SIDEP+ et la Fondation apporte une solution cruciale à des personnes qui se retrouvent dans un contexte de détresse psychologique et d’urgence médicale.

    Encadrement et accompagnement à la clinique Relais
    La Fondation Santé Urbaine apporte également un soutien à la clinique Relais, récemment déménagée de la rue Sainte-Catherine à l’Hôpital Notre-Dame. La clinique traite et accompagne les personnes dépendantes des opioïdes vivant en marge des réseaux sociaux et de la santé. Elle offre notamment des traitements assistés par la médication (méthadone ou buprénorphine) axés sur les soins de santé, la réduction des méfaits et l’amélioration de la qualité de vie. Elle propose également des services d’évaluations et de suivis psychiatriques ou des transferts vers les centres de réadaptation en dépendance le cas échéant.

    Donner pour faire une différence dans la communauté
    Les personnes qui désirent faire une différence dans leur communauté peuvent faire un don à la Fondation directement via son site web. Il est également possible de participer à diverses activités de financement au cours de l’année, dont le Bal Urbain, en mai, le Défi des générations, en juin ou encore le populaire 6@huître, en novembre.  

    INFOS | Pour tous les détails, on peut visiter le www.fondationsanteurbaine.com

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité