Samedi, 24 février 2024
• • •
    Publicité

    Le projet de la nouvelle aile de la Maison Plein Cœur est relancé

    Quelques jours avant Noël, le personnel de cet organisme communautaire voyait aboutir positivement certaines demandes auprès de plusieurs partenaires, concernant le projet d’agrandissement de la Maison Plein Cœur. Après la crainte, en août dernier, de la fin de ce projet, il est remis sur ses rails ! 
     
    Rappelons qu’au printemps dernier, la Maison Plein Cœur (MPC), qui vient en aide aux
    personnes vivant avec le VIH-sida, annonçait avec enthousiasme un projet d’agrandissement d’une valeur se situant entre 11 et 12 M$. Ce projet de nouvelle bâtisse comprend la construction de 17 logements sociaux pour des personnes séropositives à faible revenu. Au total, avec la bâtisse actuelle, on parle de 23 logements. Toutefois, le 14 août 2023, la Maison Plein Cœur apprenait que le gouvernement du Québec n’investirait pas dans ce projet d’agrandissement, sans autres explications. Heureusement, juste avant Noël, l’organisme communautaire voyait aboutir positivement les demandes de soutien auprès d’autres partenaires. Le projet est donc remis sur ses rails ! 

    « Il y a une grande centrale syndicale qui a un programme d’aide à la construction de
    logements sociaux et qui est prête à financer une somme de 4,5 M$. D’autres partenaires dont on ne peut divulguer le nom encore puisque les contrats ne sont pas signés sont aussi de la partie pour un total d’environ 8,2 M$. […] Avec ça, on peut mettre en marche le projet. C’est une très belle nouvelle pour commencer l’année », déclare Denis-Martin Chabot, gestionnaire au développement à la Maison Plein Cœur. Il manque environ 1,5 M$ supplémentaire à rechercher via d’autres sources.

    Rappelons que ce projet avait été proposé au gouvernement du Québec dans le cadre du programme Initiative pour la création rapide de logements » ou ICRL et prévoit l’érection d’un nouvel immeuble d’une hauteur de cinq étages derrière la bâtisse de la MPC logée sur la rue Dorion au nord de Maisonneuve. Ce programme fédéral est administré par le gouvernement provincial au Québec et par les villes ailleurs au Canada. « Si on était dans une autre province, avec l’appui de la Ville qu’on a déjà, ce projet aurait déjà été approuvé et démarré », rappelle Denis-Martin Chabot.

    C’est d’ailleurs un refus qu’il a du mal à digérer et qu’il ne s’explique pas : « Nous sommes en pleine crise du logement, nous avons un beau projet de construction de 17 nouvelles unités de logements sociaux pour le quartier qui en manque et le gouvernement [de François Legault] le refuse sans indiquer les raisons. C’est difficile à accepter. »

    De son côté, la Ville de Montréal a appuyé ce projet depuis le début et alloue à la MPC une somme totale d’un peu plus de 300 000 $. « Cela comprend les diverses études et la décontamination du terrain, explique Denis-Martin Chabot. Ces terrains pourraient, pour diverses raisons, dont la proximité avec des stations d’essence (réservoirs de mazout) et la construction du pont [Jacques-Cartier] jadis, être contaminés par des fuites d’hydrocarbures. La Ville exige une décontamination des sols, mais on reçoit une subvention pour le faire. »

    On prévoit un début des travaux en fin 2024 ou en début 2025. Mais il faut aussi financer la rénovation de l’édifice actuel qui « a besoin de beaucoup d’amour », insiste Denis-Martin Chabot. Cela nécessite une autre rondelette somme d’environ 1,5 M$. « Mais c’est compliqué de faire de la recherche de financement pour de la rénovation, encore plus que pour la construction d’un édifice neuf », souligne-t-il. On fera appel à des fondations privées et au Fonds vert du gouvernement fédéral par l’entremise de député Steven Guilbault, qui est aussi le ministre de l’Environnement. 

    Éventuellement, une campagne de financement sera lancée dans le but de financer ce projet, dont le thème est déjà choisi : « Le cœur à sa maison ». Le comité de financement de la Maison Plein Cœur sera convoqué au cours du mois de février pour discuter des suites.

    Une levée de fonds réussie !
    Mais ce n’était pas la seule bonne nouvelle pour la Maison Plein Cœur. Lancée au mois de novembre, la campagne annuelle de financement a rapporté le joli magot de 65 276,66 $. L’objectif a ainsi été dépassé de 15 000 $ puisque le but initial était d’atteindre les 50 000 $. La chanteuse Julie Curly (notre collaboratrice et consœur Julie Vaillancourt), la drag Barbada de Barbades, ainsi que « Sebz », Sébastien Aumont (qui avait fait un coming out remarqué comme personne vivant avec le VIH à l’émission de téléréalité Si on s’aimait, à TVA) avaient été embrigadés comme porte-parole de cette campagne. Comme l’an passé, la thématique de cette levée de fonds s’intitulait : « Une histoire de cœur et de VIH » !

    « Nous sommes très, très heureux parce que nous vivons une situation très complexe de sous-financement en plus d’être mal financé par le gouvernement, poursuit Denis-Martin Chabot. On ne reçoit pas de financement adéquat de la part du gouvernement. Dans une situation d’inflation où tout ne cesse d’augmenter, nous n’avons pas de marge de manœuvre et nous essayons d’offrir de bonnes conditions de travail à notre quinzaine d’employés malgré tout. Cette campagne est importante parce qu’on vit de subventions et de subvention par projet, mais ce n’est pas un budget récurrent. Cela m’exaspère de devoir se battre continuellement pour du financement ! »

    Cette campagne devait prendre fin officiellement le 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le VIH-sida, mais avait été prolongée afin de recueillir des sommes additionnelles.  « Un grand merci aux donateurs et donatrices. On sait que les temps sont durs. On ne s’attendait pas à autant de générosité. Nous sommes plus que reconnaissants d’avoir atteint 65 276,66 $ en dons », de conclure Denis-Martin Chabot, le gestionnaire au développement de la Maison Plein Cœur. 

    INFOS | 514-597-0554 ou https://maisonpleincoeur.org
    FAIRE UN DON : https://maisonpleincoeur.org/dons-monetaires

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité