Mardi, 30 novembre 2021
• • •
    Publicité

    Mamita

    Dans ce nouveau roman, Michel del Castillo nous fait partager le parcours à la fois douloureux et superbe de Xavier, un illustre pianiste français d’origine espagnole dont l’enfance fut parsemée des trahisons de sa mère. 

    En plein cœur du règne de Franco, cette dernière renie ses amitiés et allégeances pour valser d’un camp à l’autre afin d’assurer le maintien de son statut social jusqu’au moment où elle commettra un acte impensable qui aura des conséquences dramatiques pour le jeune Xavier.

    Maintenant bien installé dans la soixantaine, l’artiste s’est installé dans l’état du Vermont où il se lie d’amitié avec Sarah, une riche héritière juive ainsi qu’avec Tim, le jeune ingénieur de son présent lors des enregistrements d’une intégrale de Chopin dans laquelle le pianiste s’investit corps et âme.

    Saura-t-il cependant composer avec les souvenirs douloureux que cette musique fait resurgir : les réminiscences de cette mère indigne et du terrible secret qui les lie? Vingt-cinq ans après la mort de Marc, son dernier compagnon, n’est-il pas ridicule de sa part d’imaginer qu’il puisse faire palpiter le cœur d’un autre homme, en particulier lorsque ce dernier, Tim, est si jeune? N’est-ce pas prêter flanc au ridicule?

    Certains y reconnaîtront des bribes du passé de l’auteur, lui-même notamment dans la dureté des relations mère-fils. Comme à son habitude, il fait preuve d’une maestria exceptionnelle dans son écriture qui rend avec une justesse incomparable les moindres élans d’âmes des différents personnages.

    Le tout se déguste lentement pour bien en savourer le fond et la forme.

    Mamita / Michel del Castillo. Paris : Fayard, 2010. 383p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité