Dimanche, 17 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Remonter le temps avec les Edwards Twins

    « If I could turn back time… », chantait jadis notre très chère Cher. Bien qu’elle ait certainement réussi à estomper les marques du temps sur son corps en entier (à l’aide des avancées de la science), les Edwards Twins sont eux aussi parvenus (plus naturellement) à renverser le sablier. En effet, dans leur spectacle de deux heures, les frères jumeaux personnifient et imitent vocalement les grands noms de la chanson au sommet de leur carrière. Pas besoin de vous rendre à Las Vegas (où ils font un tabac depuis des années) pour admirer tout l’effort que ces deux êtres indissociables ont mis pour imiter à la perfection une centaine d’artistes, car ils seront au théâtre Corona les 29 et 30 juillet prochains. Une première au pays!

    Composé d’Anthony et d’Eddie Edwards, les Edwards Twins insistent sur le fait que tous les numéros sont live et qu’il n’y a donc aucun lipsync. L’antipode d’un spectacle de Britney, quoi! C’est d’autant plus impressionnant de les voir (et de les entendre) incarner des idoles indémodables comme Stevie Wonder, Tina Turner, Rod Stewart, Luciano Pavarotti, Bette Midler, Elvis Presley, Elthon John et bien d’autres! Chacune des célébrités qu’ils prennent plaisir à imiter les endossent à 100 %. «Cher m’a dit un jour que j’étais encore plus fidèle à son image qu’elle-même pouvait l’être, tellement mon interprétation l’avait laissée bouche-bée», raconte fièrement Eddie. Difficile de faire mieux en frais de compliments! Avis à toutes les drag queens jalouses : oui, ils font leurs maquillages élaborés eux-mêmes et s’occupent seuls des changements de costumes. «Je ne vous mentirai pas, chaque spectacle prend des airs de course contre la montre en arrière-scène», avoue Eddie.

    Après 10 000 représentations des différents spectacles encensés par les critiques et par le public, Eddie semble savourer chaque seconde passée sur scène encore aujourd’hui. «Mon frère et moi sommes vraiment fébriles à l’idée de présenter notre spectacle à Montréal», souligne celui qui a bien l’intention d’arpenter les rues du Village, alors que sa visite coïncidera avec Divers/Cité. « Je suis ouvertement gai, mais mon frère est hétéro. On se demande qui incarne le plus de femmes dans le spectacle! », lance-t-il à la blague. Visiblement impliqué dans la cause LGBT, Eddie n’a pas hésité une seconde avant d’offrir un coup de main pour l’événement. «Si je peux faire quoi que ce soit durant le festival, dites-le moi», propose-t-il. Les Edwards Twins à Divers/Cité en 2012, peut-être?

    Nés en Californie, les jumeaux Edwards sont fascinés dès leur tendre enfance par le monde des célébrités. Voisins des studios de la NBC, ils s’y faufilent pour assister aux prestations d’artistes populaires, pour ensuite les recréer à la maison. Ils se produisent devant familles et amis et deviennent rapidement une sensation locale. C’est nulle autre que Carol Burnet, que l’on qualifie de « reine de la comédie du petit écran », qui conseille à Eddie et à Anthony de monter un spectacle entier basé sur le concept de jumeaux identiques qui imitent une panoplie de superstars.

    Si on se fie aux statistiques selon lesquelles 75 % des gens qui ont assisté à leurs spectacles à Las Vegas y reviennent plus d’une fois, on peut s’attendre à un théâtre Corona plein à craquer, particulièrement pour la deuxième représentation. «Nous serons également de retour cet automne pour un show tout à fait nouveau», promet Eddie. Pour constater à quel point leurs imitations frôlent la perfection, allez faire un petit tour sur Youtube et recherchez «The Edwards Twins». On vous conseille de placer quelques coussins par terre pour amortir votre chute lorsque vous tomberez en bas de votre chaise.

    The Edwards Twins au théâtre Corona, les 29 et 30 juillet prochains à 20 h.
    Billets disponibles au admission.com au coût de 42,50 $.
    www.theedwardstwins.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité