Lundi, 27 juin 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresL’affaire Benoît XVI

    L’affaire Benoît XVI

    Le premier cas recensé de pédophilie dans l’histoire de l’Église catholique est intervenu en 153 de notre ère. Depuis, le problème n’a cessé de prendre de l’ampleur, au point que dans les années 1960, un clerc suggère même au Pape qu’il serait pertinent d’acquérir une île des Caraïbes pour y expatrier les prêtres fautifs. 

    La ligne de conduite de l’Église est cependant de tout faire pour cacher le phénomène et de gérer les cas à l’interne dans le plus grand secret. On impose aux prêtres quelques prières, puis on les déménage ailleurs où ils récidivent de plus belle. Certains prêtres ont ainsi été relocalisés des dizaines de fois et, en Australie, on retrouve même un prêtre qui compte plus de 2 000 victimes.

    L’ouvrage de Geoffrey Robertson relate l’histoire de ce phénomène et le rôle clé joué depuis 25 ans par le Cardinal Joseph Ratzinger, avant qu’il ne soit connu sous le nom de Benoit XVI, dans la mise en place d’une structure qui assure la protection des prêtres.

    Le tout est notamment articulé autour des prétentions du Vatican à l’effet que le Saint-Siège est un État indépendant et qu’en ce sens, on ne peut donc le poursuivre ou y extrader ses ressortissants. Le Pape n’hésite d’ailleurs pas à féliciter des évêques qui ont caché de telles informations aux forces policières.

    Fait particulièrement troublant, lors des procès secrets de l’Église, le droit canon considère admissible comme défense à une accusation de pédophilie le fait d’invoquer être pédophile puisque cela signifie que le prêtre ne peut contrôler ses actes. Le prêtre est alors remis en liberté.

    Et les victimes dans tout cela? L’Église n’intervient jamais puisqu’il faudrait alors admettre l’existence d’un problème. À moins, évidemment, qu’un scandale n’éclate auquel cas, le versement d’une somme d’argent ou du chantage émotif auprès des victimes permettent d’étouffer l’affaire.

    Pendant ce temps, comme le souligne l’auteur, l’Église ne cesse de prétendre que c’est le mode de vie trop public de la communauté gaie qui corrompt les prêtres…

    Un regard fascinant sur l’une des grandes opérations criminelles de notre époque!.

    L’affaire Benoît XVI : Comment le Pape a organisé la protection des prêtres pédophiles / Geoffrey Robertson. Le Triadou : H&O, 2012. 318p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité