Mardi, 21 septembre 2021
• • •
    Publicité

    CUISINE TA VILLE : LE GRAND VOYAGE du 13 au 16 mai 2021 à la Place des Festivals

    Le thème de la 3e édition de CUISINE TA VILLE aborde les notions du voyage et des deuils dans les enjeux migratoires. Vingt-quatre (24) artistes se sont inspirés ou ont élaboré leurs œuvres à partir d’objets de transport : ailerons d’avion, containers, autobus, chaussures, vélo et bateaux de survie. Leurs créations évoquent le départ, et parlent de courage au quotidien, de périples de survie, de désir d’envol et de rêves vers un nouveau monde où projeter ses espoirs. 

    Parmi celles-ci, Six pieds sous ciel et Marche avec moi, créées par ATSA, qui signe aussi la scénographie, En passant, encorede Maria Ezcura, Entre deux de Renaud Philippe, Artnait de Karine Gibouleau, Sustained (Temporary) Condition (titre de travail)de Jinyoung Kim, Exposer mes Mémoires de My-Van Dam, Messages naufragés deWartin Pantois, un projet de Maliciouz,et Diversité deNassima Samadi.

    Survol de dix (10) installations et expos :

    SIX PIED SOUS CIEL – ATSA
    Six pieds sous ciel
     est une œuvre grandiose, composée de deux ailerons d’Airbus 310, juchés à plat à 10 pieds du sol. Les passants sont invités à se coucher dessous pour admirer la fresque de Niap Sanders, afin de vivre un temps de méditation vers le firmament avec le ciel en arrière-plan. Issu du processus du deuil de Pierre, son partenaire, Six Pieds sous ciel est née du désir d’Annie Roy de voir plus loin que la peine du moment, de ne pas s’enfermer dans l’étau du deuil, et de continuer avec la force de vie ancrée en elle. 

    MARCHE AVEC MOI – ATSA
    Marche à moi
     rassemble plus de 2000 paires de souliers lâchées à la dérive, crachées à la porte entrouverte d’un container. Chacune d’elle porte son histoire, son périple, un pas à la fois… Un hommage aux gens laissés derrière, à ceux qui arrivent de loin, qui ont risqué leur vie ou l’ont perdue. Un hommage aux vivant.es qui déposent leur sac et espèrent la paix.

    EN PASSANT, ENCORE – MARIA EZCURRA
    En passant, encore
     est une installation qui convie les visiteurs à se promener dans l’espace parmi les oiseaux en vol. La beauté des ombres qui ressemblent à des oiseaux migrateurs contraste avec la crudité des chaussures déconstruites qui les produisent. Cette pièce intègre à la fois la résilience et la vulnérabilité des populations migratrices, en explorant et en révélant les liens – parfois invisibles et souvent problématiques – du phénomène migratoire avec les questions environnementales et sociales. 

    ENTRE DEUX – RENAUD PHILIPPE
    Entre deux
     est une incursion dans les archives du photographe qui travaille essentiellement en temps de crise sur les thèmes de l’exclusion, de l’exil, du drame vécu par ceux qui ont dû tout quitter, victimes de la guerre, de l’injustice, de catastrophes naturelles. De la guerre civile au Soudan du Sud aux centaines de milliers de Rohingya sur le chemin de l’exil au Bangladesh, dans un Bangkok qui disparait sous l’effet des changements climatiques, en Tunisie lors du printemps arabe ou encore dans les ruines du séisme ravageur qui a frappé le Népal en 2015 ou les favela de Sao Paulo, les images de l’expositions sont un hymne à la résilience et à l’universalité de l’humain. 

    ARNAIT – KARINE GIBOULEAU
    Au cœur de la démarche de l’exposition Arnait (femme en inuktitut) réside une amitié développée entre l’artiste et des Inuites qui ont collaboré, pour certaines d’entre elles, à la création des œuvres présentées, comprenant des portraits, des sculptures, des dioramas. Un hommage à ces femmes, à la diversité de leurs paysages intérieurs et extérieurs, à leur solidarité, à leur lumière.

    SUSTAINED (TEMPORARY) CONDITION (TITRE DE TRAVAIL) – JINYOUNG KIM

    Condition soutenue (temporaire) (titre provisoire)s’intéresse à l’exode des gens, qui en contexte de pandémie, pour diverses raisons, ont fait le choix de quitter Tiohti: áke / Montréal. L’installation rassemble des objets du quotidien qui leur ont appartenu et ont défini leur monde, avant qu’ils ne les laissent à l’abandon, déjà en route vers leur nouvelle vie, au-delà des frontières de la zone urbaine.

    EXPOSER MES MÉMOIRES – MY-VAN DAM
    Exposer mes Mémoires
     est une installation sculpturale qui s’intéresse aux mémoires et aux émotions liées à la perte, ainsi qu’au potentiel de reconstruction à travers cette expérience extrêmement complexe. L’artiste dévoile l’intime deuil de sa famille, suite à la perte de son père. À l’intérieur de grandes colonnes transparentes, des pierres d’ardoise sont empilées les unes sur les autres. Sur chacune d’elle est gravée une phrase, un mot, un poème, de son cru ou provenant des écrits de sa mère et de sa sœur.

    MESSAGES NAUFRAGÉS – WARTIN PANTOIS
    À la surface d’un radeau de survie rempli d’eau, flottent, comme autant de naufragés, des bouteilles contenant des messages destinés à des personnes disparues… Messages naufragés est l’œuvre d’un artiste qui met en lumière une réalité contemporaine hors champ, et questionne le monde actuel. 


    MALICIOUZ
    Les peintures et murales de Maliciouz sont des entités monumentales. Ses personnages, pour la majorité de femmes noires, dégagent une présence d’esprit, une énergie vitale. Son art afro urbain s’élève dans la ville, et aux yeux de tou.te.s, sans concession.

    DIVERSITÉ – NASSIMA SAMADI
    Diversité
     se déploie en deux volets. Des dessins, qui montrent des personnages vêtus d’habits traditionnels, et placés dans le décor de leur milieu d’origine, en Afrique, en Europe ou en Asie. Puis, des photos, prises dans le Métro de Montréal, cet endroit où la diversité frappe. L’artiste imagine que les gens croqués dans le Métro sont issus de l’immigration des personnages brossés au crayon. Qu’il s’agisse de la deuxième ou troisième génération, même si les temps, modes de vies et lieux changent, les traits, eux, restent.


    /// EN BREF / 
    Cuisine ta ville / 
    La 3e édition de CUISINE TA VILLE : LE GRAND VOYAGE est un parcours d’installations monumentales et d’expositions à ciel ouvert, présentée à la Place des Festivals au Quartier des Spectacles de Montréal, du 13 au 16 mai. Elle se complète par un volet de rendez-vous virtuels : party de cuisine, conférences, ateliers et films.

    Cuisine ton quartier / Truffé de quatre-vingt-deux entrevues, le parcours-balados CUISINE TON QUARTIER, lancé lors de CUISINE TA VILLE, est disponible en ligne et en parcours sonore dans 7 arrondissements montréalais. Les écoutes complètes disponible dès le 13 mai !

    Thème et mission / ATSA – QUAND L’ART PASSE À L’ACTION s’intéresse aux enjeux migratoires, et explore, pour cette 3e édition au programme double, la thématique du voyage et des deuils. Un parcours d’art visuel de 24 artistes qui nous porte à connecter au sort des personnes immigrantes et réfugiées, à celles q les aident à se faire un chez-soi, et aux artistes d’ici et d’ailleurs, ATSA – QUAND L’ART PASSE À L’ACTION continue de renforcer les liens entre la société d’accueil et les nouveaux arrivants.

    Où quand comment / CUISINE TA VILLE : LE GRAND VOYAGE et CUISINE TON QUARTIER : PARCOURS-BALADOS, une fenêtre sur notre Québec diversifié d’aujourd’hui, dès le 13 mai à la place des Festivals, en ligne, et dans 7 arrondissements montréalais. Ouvert à tou.te.s et gratuit, tous les détails sur  ATSA.QC.CA

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité