Samedi, 25 juin 2022
• • •
    Publicité

    Le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui présente une 54e saison sous le signe du vivant

    Après deux ans de perturbations et de bouleversements, les projets annoncés pour la prochaine saison 2022-2023 du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui sont des actes de rapprochements et d’échanges. Ils marquent une envie claire de sortir des clans, des marginalités, des solitudes. La saison débutera en septembre avec la reprise de Corps titan (titre de survie). L’émouvante histoire de reconstruction d’Audrey Talbot a été présentée à guichets fermés face à une assistance très réduite à cause de la pandémie au printemps 2021.

    Annoncé à l’automne 2020, l’ambitieux Cyclorama de Laurence Dauphinais prendra enfin le chemin des planches en octobre 2022. Cette comédie documentaire sur l’histoire du théâtre montréalais se déploie des deux côtés de la barrière linguistique. Débutant au Théâtre Centaur et se terminant au CTD’A, la pièce transporte le public dans un voyage inédit à travers la ville, le temps et l’espace.

    Marie-Ève Milot et Marie-Claude Saint-Laurent s’interrogeront, en janvier 2023, sur la fragilité de nos acquis avec Clandestines. Face au constat que les groupes antiavortement rajeunissent, se politisent et développent de nouvelles stratégies, elles livrent une puissante dystopie politique qui brouille les pistes entre passé et futur proche.


    La pièce Les filles du Saint-Laurent de Rébecca Déraspe, en collaboration avec Annick
    Lefebvre, se fraiera enfin un chemin vers son public québécois en avril 2023. Après un beau succès au théâtre La Colline à Paris en novembre dernier, l’impressionnante distribution livre enfin cette fresque chorale sensible et violemment humaine. À la salle Jean-Claude-Germain, Philippe Racine s’intéressera en septembre 2022, à l’identité noire au Québec et à la complexe recherche d’authenticité avec Lequel est un Basquiat.

    Deux productions annulées au printemps 2020 sont enfin présentées : Pacific Palisades de Guillaume Corbeil, en octobre 2022, est un thriller halluciné qui se joue des codes du documentaire et Maurice d’Anne-Marie Olivier, une incandescente histoire de reconstruction aux airs d’expérimentation dramaturgique, qui sera présentée en janvier 2023.

    Le public pourra ensuite découvrir, en mars 2023, la plume adroite et jouissive d’Erin Shields avec Beau gars, qui dépeint un monde où les femmes s’arrogent tous les rôles de pouvoir. Finalement, en avril 2023, avec Je viendrai moins souvent, la créatrice Camille Paré-Poirier adapte pour la scène son poignant balado tiré de ses échanges avec sa grand-mère. Le CTD’A poursuivra également, en mars 2023, son volet événementiel avec Pisser debout sans lever sa jupe, dans lequel Olivier Arteau et son flamboyant collectif brouillent les codes traditionnels du genre et de la représentation théâtrale.

    INFOS | CONSULTEZ LA PROGRAMMATION 2022-2023 DU CENTRE DU THÉÂTRE D’AUJOURD’HUI : theatredaujourdhui.qc.ca

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité