Mardi, 27 septembre 2022
• • •
    Publicité

    MajestiX, la grande fiesta des drags, sous le signe de la diversité

    Le samedi 6 aout prochain, attendez-vous à tout un spectacle pour la version 2022 de MajestiX, l’événement par excellence des drags du Québec. De 20 h à 23 h, la scène principale TD de l’Esplanade du Parc olympique accueillera une vingtaine de drags. C’est le sympathique duo de drag kings Rock Bière et RV Métal qui se chargera de gonfler à bloc la foule de fans de drags et mettra de l’entrain dans cette soirée chaude en perspective.


    Alors qui défoncera les planches ce 6 aout ? Barbada de Barbades, Gisèle Lullaby, Marla Deer, Adriana, Carmen Sutra, Gabry Elle, Kitana, Le Freak Show, Miami Minx, Miss Dupré Latour, Rainbow Drag, Scarlett Paris Evans, Uma Gahd, Velma Johnny Jones et d’autres encore. « C’est un spectacle pour souligner toutes les lettres de l’acronyme des communautés LGBTQ2S+. Mais aussi, évidemment, pour que les gens puissent s’amuser et avoir du plaisir cette soirée-là ! », explique Rock Bière.


    « On a fait un show avec le plus de relève, d’expérience et de genres que possible », ajoute pour sa part son acolyte RV Métal. « Ça sera plus burlesque, plus trash et plus gore que par le passé. Il y aura des numéros “traditionnels” de drags, mais c’est certain que ça sera différent de ce que l’on a déjà vu dans le passé, comme lors des spectacles Illusion de Michel Dorion, par exemple. » Chaque drag viendra éblouir le public nombreux avec des numéros enlevants. « Nous avons eu la collaboration de l’équipe de Fierté Montréal pour faire la sélection qui fut difficile », poursuit Rock Bière. « Chaque année, on demande aux drags de nous proposer un numéro et on est obligés de prendre des décisions crève-cœur quant aux choix des prestations. Il y avait tellement de bons numéros cette année, mais comme on ne peut pas tout mettre dans ce spectacle — qui dure déjà plus de 2 h 30 — il a fallu faire des choix. »


    De l’humour, de la danse et de la musique en masse, des costumes extravagants et des danseurs et danseuses, on en aura plein la vue. La chorégraphie a été confiée aux mains expertes de Jean-François James et d’Anmarie-Paule Legault. Jean-François James a déjà travaillé avec les drags, dont Michel Dorion, Gisèle Lullaby, Miss Butterfly, Kiara, Matante Alex, Sandy Hart, Sasha Baga, Tracy Trash, RV Métal, Rock Bière, Amy Haze et plusieurs autres. Pour ce qui est de Anmarie-Paule Legault, la danseuse chorégraphe a déjà performé pour En direct de l’Univers, pour la fondation Never Apart et pour Limitless, entre autres. Elle a une formation en danse qui comprend le hip-hop, le dancehall, la danse contemporaine et jazz ainsi que le waacking. 

    KIARA / CRÉDIT PHOTO: Canada’s Drag Race


    On a appris que le fameux Combat des drags revient cette année. Il s’agit là, si vous ne l’avez pas déjà vu, de deux personnalités que l’on déguise en drags et qui doivent rivaliser pour remporter un montant de 1000 $, que cette personnalité versera à l’organisme de son choix. RV Métal et Rock Bière ont laissé tomber le nom de l’humoriste Richardson Zéphir. Par contre, il faudra attendre le soir même du spectacle pour connaitre le nom de l’autre personnalité connue.


    Comme tout bon show qui se respecte, MajestiX se terminera bien évidemment en beauté. « La finale sera tout en country ! Ce sera vraiment extraordinaire ! » On s’est fait dire aussi qu’il ne fallait absolument pas manquer l’ouverture… 


    Rappelons que Rock Bière et RV Métal ont découvert l’univers de la drag par l’entremise du concours Drag-moi du Cabaret Mado et qu’ils ont respectivement gagné la 10e et 11e saison du concours-école qui se tient chaque année au Cabaret Mado. Depuis 2017, ces deux drag kings ne cessent de se produire dans divers spectacles et cabarets au Québec. « On fait de la drag depuis plus de quatre ans maintenant. À chaque fois qu’on fait un spectacle, on prend du galon, on gagne en expérience avec le public. On a déjà participé à de grands spectacles comme Illusion, donc ça nous aide ici avec une grande foule comme celle-ci au Parc olympique », souligne Rock Bière. « Oui, on a de l’expérience en spectacle, mais de là à l’animer et de le mener ainsi, c’est un tout autre travail », dit en rigolant son complice RV Métal. 

    Et quelle réaction ont-ils eue lorsque Fierté Montréal leur a appris que c’était à ce duo d’animer l’édition 2022 de MajestiX ? « Ouf ! On a eu un grand vertige au début », avoue RV Métal. « C’est dix push-ups à chaque matin depuis qu’on a eu la nouvelle », rajoute en riant Rock Bière ! « On sait que les drag kings et les drag queens n’ont pas leur langue dans leur poche », continue RV Métal. C’est aussi la première fois que des drag kings animent ce spectacle à grand déploiement. »


    « J’espère que le public sera content », de renchérir Rock Bière. Il ne faut pas croire que tout est improvisé, loin de là. Toustes ces drags ont commencé à répéter depuis le mois de février pour être à leur meilleur sur scène. C’est aussi un premier grand spectacle après deux ans de pandémie de COVID-19 et chaque drag désire plaire au public. « Cela signifie souvent des dizaines et des dizaines d’heures de répétition », indique RV Métal qui se produira en tandem avec Rock Bière, mais aussi en solo lors de MagestiX.


    On est parfois tellement fasciné.e.s par les superstars des différentes versions des mégas téléréalités de l’univers du RuPaul’s Drag Race de ce monde qu’on oublie qu’il y a beaucoup de drag queens et drag kings d’ici, moins connu.e.s, qui offrent des performances aussi resplendissantes. « MajestiX est un gros show avec des drags de Montréal, de Québec, de Sherbrooke et d’ailleurs. On veut célébrer les talents locaux. Bien sûr, il y a Drag Superstars, mais avec MagestiX on peut aussi mettre de l’avant les talents d’ici parce que ces gens-là se produisent sur les scènes d’ici. On veut aussi encourager le public à aller les voir dans les bars, les cabarets ou les événements après MajestiX, parce que c’est important de continuer de les appuyer et de leur donner des opportunités de se produire et d’être reconnu.e.s par le public », conclut Rock Bière. 


    INFOS | MAJESTIX, samedi 6 aout à 20 h, sur l’Esplanade du Parc olympique
    www.fiertemtl.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité