Dimanche, 14 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Une vision délicieusement irrévérencieuse de la Saint-Valentin avec Harley Quinn!

    « L’une des fêtes où le gaspillage est le plus flagrant en termes d’emballages non biodégradables, sans parler du génocide annuel des roses. » C’est sur cette sentence implacable que Poison Ivy avise Harley Quinn d’y aller mollo avec le « petit souper » de Saint-Valentin que celle-ci veut organiser. Bien évidemment, les choses vont très rapidement dérailler!

    Le menu de la soirée est copieux et débute par une poursuite effrénée pour stopper un syndicat du crime de dérober la recette secrète des boulettes végétaliennes du resto Mama Macaronis où les deux femmes passaient une soirée romantique. S’ensuit l’acquisition par Harley d’un sortilège d’orgasme extrême visant à procurer à sa douce moitié un organisme inoubliable. Elle ne peut cependant anticiper une projection massive, par sa dulcinée, de phéromones libidineuses qui génèrent une épidémie de fornication chez tous les habitants de Gotham!

    Une demande en mariage entre Riddler et Clock King

    Dans la foulée des trois saisons précédentes de la série télévisée éponyme, Harley Quinn : A Very Problematic Valentine’s Day Special présente, dans ce spécial de 45 minutes, un feu roulant de gags entrelacé d’un développement réel de ses personnages. Harley doit apprendre à tempérer son insécurité face à sa relation avec Poison Ivy. Clayface doit composer avec une énième déception suite à un rendez-vous désastreux avec un certain Jerry. De son côté, Bane est angoissé à l’idée qu’à côté de son gabarit titanesque, il donne l’impression d’être doté d’un micropénis. La solution : un sortilège offert par le démon Etrigan (contre la modique somme de 45$, taxes non comprises).

    Clayface en quête de l’amour parfait!

    La combinaison des deux sortilèges génère cependant un Bane de la taille d’un Godzilla qui, faute de partenaires à sa taille, tente de calmer sa libido et son engin titanesque (toujours astucieusement masqué) en embrochant frénétiquement les immeubles qui ont le malheur de se trouver sur son passage. Poison et Harley devront trouver un moyen de le faire débander et la surprenante et hilarante solution se trouvera dans une innocente règle de grammaire.

    L’épisode est entrecoupé de réjouissantes saynètes où des couples de superhéros et de supervilains confient à l’écran les circonstances de leur première rencontre : Superman et Lois Lane, Hawkmen et Hawkgirl, Riddler et Clock King, Aquaman et Mera, Darkseid et une comptable ainsi que plusieurs autres.

    Un plaisir toujours aussi disjoncté et impertinent qu’à son habitude!

    Harley Quinn : A Very Problematic Valentine’s Day Special est offert, en anglais, sur Stack TV.

    Harley Quinn : A Very Problematic Valentine’s Day Special (bande-annonce originale anglaise)

    Pour plus d’infos sur la série :

    Harley Quinn, la série animée

    Harley Quinn, saison 3 : le retour d’une folie contagieuse et mordante

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité