Mercredi, 19 juin 2024
• • •
    Publicité

    Full House, avril 2023

    Vous connaissez maintenant la formule ! Comme chaque mois, je vous suggère mon tour d’horizon personnel des chansons qui se démarquent sur la scène house et dance. Comme le nom l’indique, je vous propose trois nouveautés à découvrir et deux succès à réentendre, pour compléter votre FULL HOUSE. Bonne écoute !

    Trois sorties récentes à découvrir


    Lydia Képinski et Les Louanges : J’aime quand on danse
    Bravo ! Bravo ! Bravo ! La jeune chanteuse québécoise Lydia Képinski s’associe à l’artiste de Lévis Les Louanges, aka Vincent Roberge, et nous offre une toune qui nous donne envie de viber allègrement en souhaitant que ce soit déjà vendredi. Le titre  J’aime quand on danse  est parfait parce que c’est ce qui vous arrivera : vous aurez le goût de danser. L’industrie musicale québécoise est traditionnellement très orientée vers le folk, donc quand des artistes locaux s’aventurent en terrain dance / pop, on ne peut que célébrer en criant : ENFIN ! La basse roulante, couplée aux percussions claires, aux pianos de style disco et aux voix sexy des deux artistes, donne un résultat accompli qui marchera fort sur les pistes de danse. Bien joué, gang, j’aime toute.

    PNAU x Kkalid : The Hard Way 
    Je vous parlais d’eux en février et je vous en parle encore, mais que voulez-vous, PNAU est une machine à hits. On ne peut faire autrement que de s’arrêter et de monter le son quand on entend leur dernière chanson, The Hard Way, qui est encore meilleure que leur dernier simple. Cette fois-ci, c’est Khalid qui a été sélectionné par le trio australien pour sa nouvelle pièce. Le chanteur, connu pour ses collaborations avec Billie Eilish, Shawn Mendes et Ed Sheeran, joint sa voix aux entrainantes sonorités électroniques qui font maintenant la renommée de PNAU. Le résultat est un titre léger et divertissant que vous vous surprendrez à fredonner toute la journée. Gageons que la nouvelle pièce sera l’un des tubes de l’été, faisant hocher la tête dans les voitures et sur les plages.

    Calvin Harris : Miracle 
    La grande vedette écossaise de l’EDM Calvin Harris offre une nouvelle pièce trance qui plaira aux adeptes de techno et de rythmes rapides. Pour son nouveau simple  Miracle , le DJ et producteur, connu entre autres pour les méga hits Summer ,  We Found Love  (Rhianna) et  One Kiss  (Dua Lipa), est accompagné à la voix par la chanteuse britannique Ellie Goulding. La chanson, qui rappelle les hymnes technos de la fin des années 90 et du début des années 2000, vous donnera peut-être une envie soudaine de ressortir vos light sticks et vos vieilles Oakley Twenty. Harris propose une mélodie de piano pleine d’écho et d’effets de distorsion dignes des plus gros hits de Prodigy. Néanmoins, la chanson aux paroles positives est entrainante et saura plaire aux fans du genre.

    Deux succès à réécouter

    Martial Simon : « Let’s Hear It for the Boy »
    Impossible de ne pas chanter et taper du pied en entendant cette reprise house du tube des années 80 de Deniece Williams. J’ai entendu la version de Martial Simon de « Let’s Hear It for the Boy » pour la première fois sur la plage de Valence en 2022 et je la joue en boucle depuis. Sortie en 2021, la chanson revisitée par le DJ new-yorkais est juste assez proche de l’originale pour plaire à tous, mais assez réinventée pour lui donner une couleur house bien actuelle. Une valeur sûre si vous voulez faire lever votre party ou tout simplement mettre un sourire sur les lèvres de vos amis.

    Adri Blok, Martina Budde : « You to Me Are Everything »
    Un autre remixage d’un succès disco que vous ne pourrez pas vous empêcher de mettre en repeat une fois que vous l’aurez entendu. Cette version house du succès de 1976 du groupe britannique The Real Thing a été lancée en 2020 par le DJ néerlandais Adri Blok et la proéminente productrice allemande Martina Budde. La mélodie joyeuse de « You to Me Are Everything » vous remplira d’un sentiment de légèreté, mais ce sont surtout les paroles un peu kitsch qui vous feront tomber en amour avec ce touchant ver d’oreille : « You to me are everything, the sweetest song that I could sing, so now you’ve got the best of me, come on and take the rest of me. » Je vous mets au défi de ne pas penser à votre chum ou votre blonde en entendant ce refrain !

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité