Lundi, 22 juillet 2024
• • •
    Publicité

    La justice de Namibie reconnaît les mariages des couples de même sexe conclus à l’étranger

    La Cour suprême en Namibie, où l’homosexualité est toujours illégale, a reconnu mardi les mariages entre personnes de même sexe conclus à l’étranger, dans une décision dont l’AFP a eu copie.

    La Cour suprême a estimé mardi 16 mai que renier les droits des conjoints étrangers de couples homosexuels mariés à l’étranger « porte atteinte aux droits à la dignité et à l’égalité » de ces derniers.

    Un tribunal du pays avait refusé l’an dernier de reconnaître les droits d’un couple gay et ceux d’un couple lesbien composés chacun d’un·e ressortissant·e namibien·ne et d’un·e étranger·ère.

    Johann Potgieter, Namibien, avait épousé le Sud-africain Daniel Digashu en 2015. La Namibienne Annette Seiler avait épousé en 2017 l’Allemande Anita Seiler-Lilles.

    Ils avaient saisi la justice pour que le conjoint étranger puisse résider et travailler en Namibie, comme la loi du pays l’autorise pour les couples légalement mariés.

    Leur demande avait été rejetée en raison de l’interdiction du mariage homosexuel en Namibie. Une loi sur la sodomie, qui date de 1927, proscrit encore l’homosexualité dans le pays d’Afrique australe.

    Mais ces dernières années, la justice namibienne a été régulièrement appelée a se prononcer sur les droits des couples de même sexe ou la reconnaissance d’enfants de couples gays.

    L’Afrique du Sud est depuis 2006 le seul pays africain à autoriser le mariage des couples de même sexe.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité