Mardi, 30 novembre 2021
• • •
    Publicité

    Aux gémonies

    Éric Jourdan présente un nouveau roman louangé par la critique française : un ouvrage à la fois difficile, douloureux, mais également tendre.

    Mathias et Vivien, deux jeunes photographes, décident de se joindre aux forces internationales présentes en Birmanie afin de couvrir la destruction des champs de pavots.

    Malheureuse­ment, tout ne se déroule pas comme prévu et les deux hommes tombent éventuellement entre les mains de re­belles et de trafiquants qui se délectent à l’idée de punir ces occidentaux en les empalant après les avoir émasculés.

    Mais là n’est pas la seule épreuve à laquelle doivent faire face les deux hom­mes. En effet, leur adolescence fut secouée par la mort d’Hélène, un amour d’ado­lescence, dont chacun tient l’autre responsable. Une mort qui les sépare et les unit donc à la fois.

    C’est dans l’enfer de la Birmanie qu’ils feront éventuellement face à leurs véritables sentiments et goûteront enfin au plaisir du corps de l’autre. Cependant, au-delà du geste physique, l’aveu du sentiment amoureux est un pas qu’il est ardu de franchir pour deux hommes.

    Un très beau roman qui touche à l’essentiel. Certains passages sont quelque peu arides pour qui n’est pas familier avec la situation géopolitique locale, mais l’ensemble s’avère à la fois édifiant et, parfois même, bouleversant.

    Aux gémonies / Éric Jourdan. Béziers Cédex : H&O, 2007. 238p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité