Samedi, 10 Décembre 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresAmaury, ou, Les chemins de Paris

    Amaury, ou, Les chemins de Paris

    En l’an 1249, alors qu’il prend part aux Croisades, Bertrand Champetier de Comminges est capturé et vendu comme esclave au Grand Keftir du Kasbadan, un vieil homme qui gouverne d’une main de fer son Empire perdu au cœur des sables d’Arabie.

    À sa grande surprise, ce sont les qualités de scribe de Bertrand qui intéressent le Grand Keftir qui entreprend de lui dicter l’histoire d’Amaury, l’un des bâtards présumés du comte Enguerrand de la Bauge.

    Nous sommes alors en 1190, au cœur de la France moyenâgeuse, et le récit nous fait suivre les aventures d’Amaury, un jeune homme d’une beauté stupéfiante, particulièrement bien doté par dame Nature. Ce dernier noue une relation passionnée avec Philippe, le second fils du comte; le premier d’une série d’hommes qui partageront sa couche et son cœur tout au long de son existence.

    Le récit du Grand Keftir demeure cependant mystérieux, de même que ses intentions. En effet, celui-ci est toujours relaté à la troisième personne et non à la première: s’agit-il de sa propre histoire ou de celle d’un autre homme?

    Par ailleurs, quelle est l’intention véritable qui se cache derrière la rédaction: laisser une trace écrite de la vie et du destin d’un homme remarquable ou éveiller des désirs et des passions que Bertrand tente de réprimer? Son maître se fait un malin plaisir de le torturer par le biais des séances de rédaction mais également par l’intermédiaire du jeu et des caresses des esclaves qu’il sème sur son passage.

    Un roman fort intéressant de Jean-Paul Tapie qui se lit d’une traite et qui se révèle beaucoup plus complexe et achevé que la série Dolko, tant par le soin extrême mis à développer la psychologie des différents personnages que par la qualité de la langue qui ne cesse d’impressionner.

    Premier d’une série, le roman se termine au moment où les personnages, dans leurs époques et souvenirs respectifs, arrivent aux portes de Paris. C’est avec une impatience non contenue qu’on ne peut qu’attendre la suite de cette série, dont le premier tome nous tient littéralement en haleine de la première à la dernière page.

    Amaury, ou, Les chemins de Paris / Jean-Paul Tapie. Béziers: H&O, 2010. 478p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    La vérité ou presque

    Jardins de Cannelle

    Publicité