Lundi, 27 juin 2022
• • •
    Publicité

    L’Opéra de Montréal reporte la présentation de La beauté du monde

    L’Opéra de Montréal annonce le report de sa création, La beauté du monde, qui devait avoir lieu au Théâtre Maisonneuve du 19 mars au 2 avril prochains. Malgré la lente reprise d’activités dans le secteur culturel, il est impossible pour la compagnie d’assurer adéquatement la santé et la sécurité des 225 artistes, artisan.e.s et technicien.ne.s impliqué.e.s, tant sur scène qu’en arrière-scène et dans la fosse d’orchestre. 

    Avec un risque d’infection encore important qui risque de compromettre la tenue des représentations, les conditions ne sont donc malheureusement pas jugées adéquates pour présenter cette nouvelle œuvre d’envergure signée Bouchard/Bilodeau. Celle-ci sera présentée en première mondiale en novembre 2022, dans le cadre de la prochaine saison de la compagnie, dont la composition complète sera dévoilée au courant du mois de mars. Les abonné.e.s de saison ont reçu une communication  afin de les informer de la marche à suivre pour la suite.

    « Je tiens à rassurer notre public : La beauté du monde sera présentée. », affirme Patrick Corrigan, directeur général de la compagnie. « Il nous tarde de retrouver la pleine capacité de nos moyens et de pouvoir retourner sur la grande scène, dès que la situation sera jugée raisonnablement sécuritaire pour des productions majeures. Notre raison d’être, en tant que compagnie artistique, est de créer et nous sommes tellement fiers de La beauté du monde. C’est une création entièrement québécoise, portant sur un événement historique passionnant, et qui a le potentiel de propulser notre talent d’ici à travers le monde. L’attente en vaut la peine! » conclut celui qui ne souhaite pas voir le succès de cette production éclipsé par les mesures actuellement en place. 

    « Le librettiste Michel Marc Bouchard, le compositeur Julien Bilodeau, les concepteur.rice.s et les artistes ont mis leur talent et toute leur passion à la réalisation de cette création mondiale et ce, en dépit des circonstances de deux dernières années» explique Michel Beaulac, directeur artistique de l’Opéra de Montréal. «Cette œuvre magnifique doit être présentée dans son intégralité et dans des conditions qui la mettent vraiment en valeur, respectant autant les créateurs que le public qui la découvrira. Ceci est impossible avec les restrictions actuelles».

    « Nous comptons sur la patience de tous et chacun et dévoilons fièrement le tout premier extrait musical de La beauté du monde : L’air de la colombe, interprété par Philippe Sly en Jacques Jaujard, capté lors de la première lecture de l’œuvre avec l’Orchestre Métropolitain en avril 2021», poursuit-il.

    En effet, avec les mesures de distanciation actuellement existantes, la compagnie ne dispose pas de toute la marge de manœuvre souhaitée pour entamer les répétitions de cet opéra d’envergure. Rappelons que l’œuvre plongera le public au cœur de l’Europe, lors de la Seconde Guerre mondiale, alors que la France vient de subir une défaite face à l’armée allemande. La beauté du monde s’inspire de l’extraordinaire sauvetage clandestin des œuvres du Louvre, orchestré par Jacques Jaujard et Rose Valland.

    INFOS | www.operademontreal.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité