Samedi, 25 juin 2022
• • •
    Publicité

    La Ville de Montréal souligne la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

    En cette Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, la Ville de Montréal réitère son engagement à lutter contre toutes les formes de discriminations et de violences à l’endroit des personnes de la diversité sexuelle et de genre et des communautés LGBTQ2+. Ce faisant, la Ville pose un nouveau geste fort en adhérant au réseau international des villes LGBTQ2+, Rainbow Cities Network, devenant ainsi la toute première Ville en Amérique du Nord à intégrer ce regroupement international.

    « Ce nouveau geste s’inscrit dans la continuité des engagements que nous avons pris au cours des dernières années pour offrir des milieux de vie empreints de tolérance et exempts de toutes violences et discriminations envers les personnes de la diversité sexuelle, des genres et des communautés LGBTQ2+. En rejoignant le réseau Rainbow Cities Network, nous réaffirmons notre volonté de faire de Montréal une ville encore plus inclusive, où toutes et tous peuvent vivre en sécurité et s’épanouir dignement et pleinement », a déclaré Josefina Blanco, responsable de la diversité, de l’inclusion sociale, de l’itinérance, de l’accessibilité universelle, de la condition féminine, de la jeunesse et des personnes aînées au comité exécutif.

    « Nous sommes très heureux que la Ville de Montréal ait rejoint notre réseau. Il s’agit d’une étape importante vers l’internationalisation de notre organisation. Nous savons que Montréal a mis en place de bonnes pratiques pour protéger les droits des personnes issues de la diversité sexuelle et de genre et des communautés LGBTQ2+. Nous voulons apprendre de ces pratiques tout en partageant les nôtres », a souligné le directeur général de Rainbow Cities Network, Manuel Rosas Vázquez.

    En adhérant au réseau des Rainbow Cities, la Ville s’engage, avec 40 autres municipalités, dans une réflexion sur les meilleures politiques publiques à mettre en place pour combattre les discriminations de genre tout en développant des pratiques innovantes pour favoriser l’inclusion et la tolérance.

    Engagements
    Dans une volonté de valoriser la diversité, l’inclusion, l’équité et la solidarité pour toutes les personnes évoluant au sein de l’appareil municipal et dans la communauté montréalaise, la Ville a annoncé, à l’été 2020, une série d’engagements en faveur de la diversité sexuelle et de genre ainsi que des communautés LGBTQ2+. D’ailleurs, en 2021, en collaboration avec la Fondation Émergence, la Ville de Montréal a lancé la Boîte à outils LGBTQ2+ à l’attention de ses employé-es. Dans la dernière année, ce sont plus de 300 employé-es municipaux et policiers et policières qui ont été formés aux enjeux de la diversité sexuelle et de genre.

    Charte montréalaise des droits et responsabilités
    Rappelons qu’en avril 2021, à la suite d’une vaste démarche de consultation menée auprès des communautés LGBTQ2+, la Ville de Montréal a adopté en conseil municipal des modifications à la Charte montréalaise des droits et responsabilités afin de renforcer sa lutte contre toutes les formes de discriminations. Ces modifications ont permis d’inclure les discriminations fondées sur l’identité et l’expression de genre, la lesbophobie et la transphobie, parmi les formes de discriminations que la Ville combat.

    Enfin, en ce 17 mai, le drapeau arc-en-ciel est levé devant l’Hôtel de Ville. Le 16 mai, le conseil municipal a aussi adopté à l’unanimité la Déclaration pour souligner la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité