Mercredi, 29 juin 2022
• • •
    Publicité

    Vade retro

    Suite de Indécente mémoire, ce roman met en scène Hassan, le fils de Kébir, qui vient constater le décès de son père.

    Père qui les a abandonnés, sa mère et lui, alors qu’il était adolescent, et qui est mort dans les bras d’un homme, Jean. Une vision qui est insupportable à Hassan, surtout en regard de l’éducation musulmane très stricte qu’il a reçue.

    La lecture d’un journal personnel de son père va cependant lui ouvrir certains horizons et lui permettre de s’ouvrir, bien que douloureusement, à d’autres réalités.

    Un roman intéressant, au rythme très lent, mais qui comporte des questionnements et confrontations qui sauront sans doute susciter l’intérêt de plusieurs.

    Vade retro / Paul Vecchiali. Béziers Cédex : H&O, 2004. 222p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    L’amour, quel amour ?

    Publicité