Mercredi, 8 février 2023
• • •
    Publicité

    Philippe Schnobb rend public son rapport sur l’annulation du défilé de la Fierté

    Philippe Schnobb vient de rendre public son rapport d’analyse indépendante pour faire la lumière sur l’annulation du défilé de la Fierté. À la suite de plusieurs heures d’entretiens avec les personnes impliquées, M. Schnobb a identifié la séquence des événements et d’apporter des recommandations qui permettront à l’organisme Fierté Montréal de poursuivre ses démarches d’amélioration.

    « Je remercie l’administration municipale et Fierté Montréal pour la confiance qu’ils m’ont accordée dans la réalisation de cette analyse» explique Philippe Schnobb. «J’ai bénéficié d’une collaboration complète de l’équipe de Fierté Montréal et c’est grâce à celle-ci que nous avons maintenant une image claire des événements entourant l’annulation du Défilé. J’ai confiance en la volonté de l’équipe et du conseil d’administration d’accueillir ces recommandations et leur donner suite. Leurs efforts vont certainement permettre de solidifier la gouvernance de l’organisme et, surtout, s’assurer que la communauté et toute la population puisse participer à l’événement essentiel que représente le Défilé de la Fierté. »

    Le mandat spécifique de M. Schnobb (qui a travaillé de manière bénévole) s’est concentré autour de trois axes principaux, soit la compréhension du fil des événements concernant l’annulation, l’analyse de la gouvernance et des processus décisionnels qui ont mené à cette décision et, finalement, l’impact financier et réputationnel de celle-ci sur l’organisme Fierté Montréal. Cet exercice de transparence et de collaboration a eu pour objectif principal de mieux comprendre la situation afin de soutenir l’organisme dans ses prochaines éditions et s’assurer de la pérennité d’un événement phare pour la Ville de Montréal, soit le Défilé de la Fierté.


    Le rapport d’analyse de M. Schnobb évoque plusieurs enjeux de communication internes qui auraient mené à l’annulation du Défilé de la Fierté, et ce, en l’espace de quelques minutes.


    Les dirigeants se sont retrouvés devant un fait accompli : le défilé aurait été annulé sans qu’ils n’en donnent l’autorisation. Le sentiment d’urgence aurait également participé à précipiter la chaîne opérationnelle le matin de l’événement. À cet effet, il est notamment recommandé à l’organisme de réaliser une analyse externe du plan de mesures d’urgence et de le mettre à jour.

    «Mon analyse du fil des événements, basée sur le résumé des conversations téléphoniques, des échanges de messages textes, ne me permet pas de pointer du doigt une seule personne responsable» explique Philippe Schnobb. «Le 7 août 2022, le défilé de la Fierté est annulé à la suite d’une série d’échanges confus, trop rapides, qui entraîneront des actions précises qui rendent l’annulation inéluctable. C’est un déplorable quiproquo. On se demande qui a éteint la lumière? Impossible de le savoir, la lumière est éteinte. Pour ce qui est des éléments antérieurs qui mènent à l’oubli de recruter les ressources, je crois que le départ de personnes clés, la surcharge de travail et le manque d’encadrement ont contribué à ce que l’erreur ne soit pas relevée.»


    Concernant la logistique et l’embauche des personnes désignées à la sécurité du défilé, le rapport mentionne «un manque de ressources quelques semaines avant le défilé et, donc, une surcharge de travail, ce qui pourrait expliquer partiellement la situation». Des recommandations touchant une gestion plus précise de la logistique et un meilleur partage des informations sont invoquées dans le rapport.


    À son arrivée en poste en septembre 2021, le nouveau directeur général (DG) de Fierté Montréal a pris l’initiative de rencontrer l’ensemble des partenaires communautaires dans le but de créer des ponts avec le milieu. «Ces liens avec la communauté et les liens avec les autres partenaires auraient pu être mis à profit dans la semaine précédant le défilé, alors que l’on constatait que le recrutement des bénévoles était déficient, rappelle M. Schnobb. «Si on avait ouvert un canal de communication en demandant l’aide des partenaires, on aurait eu des outils pour pallier l’absence des agents d’accueil constatée le dimanche matin.»

    L’analyse qu’il a fait vise à comprendre ce qui est arrivé pour éviter que cela ne se reproduise. Dans le but de renforcer le lien de confiance entre l’organisme, ses partenaires et le grand public, il recommande notamment à Fierté Montréal «de profiter de l’accompagnement d’un spécialiste en gouvernance pour renforcer ses instances tout en poursuivant ses efforts dans le développement d’un plan stratégique, ce qui est déjà en cours au sein de l’organisme.»

    «À plusieurs reprises au cours de mes rencontres» explique M. Schnobb, «il a été question du changement de garde dans la gouvernance de Fierté Montréal. Le départ de deux membres fondateurs, qui occupaient le poste de président et de vice-président et qui occupaient la direction générale de l’organisme conjointement, a créé une instabilité que le conseil d’administration et la direction générale actuelle tentent de juguler. Il me semble important de mettre fin aux références aux anciens et aux nouveaux. J’ai été impressionné par la vivacité d’esprit des personnes que j’ai rencontrées au cours des dernières semaines. L’équipe devrait s’unir en relevant ensemble les défis qui se présentent à eux plutôt que ressasser le passé. La direction devra faire preuve d’un grand leadership pour assurer le succès de l’édition 2023 et le conseil d’administration devra avoir le courage de relancer l’organisation en procédant à sa refondation. J’espère que mon analyse et mes conclusions seront utiles à Fierté Montréal et à toute autre organisation qui pourra y trouver des indices de failles dans leurs façons de faire. »

    Réactions suite au dépôt du rapport
    « C’était essentiel pour notre administration de nous assurer que Fierté Montréal dispose de tous les outils nécessaires pour assurer le succès des prochaines éditions du défilé de la Fierté», a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante. «Le travail de Philippe Schnobb, mené avec rigueur et sensibilité, contribuera à rétablir la confiance du public envers cette organisation incontournable de Montréal. Nous saluons la collaboration et la proactivité de Fierté Montréal, qui est déjà accompagnée afin de faire suite aux recommandations émises et bonifier ses modes de fonctionnement. Fierté Montréal et son défilé jouent un rôle primordial auprès de la communauté 2SLGBTQIA+ et nous sommes tous mobilisés pour garantir la qualité de ce rendez-vous phare »


    « Nous accueillons ce rapport d’analyse avec ouverture et humilité et nous souhaitons remercier M. Schnobb pour le respect et la transparence avec lequel il a réalisé ce mandat» a déclaré Moe Hamandi, président.e du conseil d’administration de Fierté Montréal. «Outillé.e.s de ressources externes, nous avons déjà amorcé plusieurs chantiers au sein de l’organisme. Ces recommandations viennent bonifier et préciser nos prochaines actions,.»


    « Nous sommes déterminé.e.s à poursuivre notre action collective afin de rebâtir et solidifier les liens de confiance avec nos communautés, la population et nos partenaires» a déclaré le directeur général de Fierté Montréal, Simon Gamache. «Mon équipe et moi poursuivrons le travail de consolidation afin d’assurer le développement et le bon déroulement de l’ensemble des activités du Festival Fierté Montréal – dont, en premier lieu, l’évènement phare qu’est le Défilé de la Fierté. »



    Voici la liste des 12 recommandations faites par Philippe Schnobb

    RECOMMANDATION 1
    Demander une analyse externe du plan de mesures d’urgence et le mettre à jour en intégrant la présidence du conseil d’administration dans la chaîne de décisions. Organiser une activité de formation pour assurer la compréhension du plan.

    RECOMMANDATION 2
    Doter l’organisation d’un plan de mesures d’urgence pour toutes les activités liées au défilé. Organiser une activité de formation pour assurer la compréhension du plan.

    RECOMMANDATION 3
    Encadrer les activités du défilé avec une liste précise des besoins qui seront revus régulièrement par la direction générale pour s’assurer que tous les besoins ont été pourvus.

    RECOMMANDATION 4
    Préciser les besoins et partager les indicateurs avec l’équipe de direction qui pourra s’assurer que rien n’est oublié.


    RECOMMANDATION 5
    Prévoir désormais que le personnel requis pour encadrer le défilé sera rémunéré.


    RECOMMANDATION 6
    Il est recommandé de constituer le budget en faisant des catégories de dépenses et de revenus par projet et de rendre le tout transparent dans les états financiers.


    RECOMMANDATION 7
    Il est recommandé que le comité d’éthique et de gouvernance établisse un plan de diffusion proactive de l’information.


    RECOMMANDATION 8
    Le conseil d’administration a déjà amorcé une démarche d’amélioration de la gouvernance qui prévoit de la formation. Il sera essentiel qu’une formation sur la gestion de crise fasse partie du programme de formation.


    RECOMMANDATION 9
    Cette formation devra aussi contenir un volet sur les rôles et responsabilités des administrateurs, des officiers et de la direction générale


    RECOMMANDATION 10
    Il serait pertinent de procéder à une refondation de l’organisation en profitant de la révision des statuts et règlements de Fierté Montréal pour élargir le membership aux parties prenantes.

    RECOMMANDATION 11
    Il serait pertinent de profiter de l’accompagnement actuel d’un spécialiste en gouvernance pour bien définir les compétences requises pour assurer la qualité du conseil d’administration.

    RECOMMANDATION 12
    La démarche en cours pour que Fierté Montréal se dote d’un plan stratégique doit se poursuivre en tenant compte des impacts de l’annulation du défilé sur les relations avec les parties prenantes. Cette démarche devrait inclure une réflexion pour créer un registre des risques.

    RECOMMANDATION 13
    Le comité d’éthique et de gouvernance devrait évaluer la distribution de passes VIQ. Il y aurait lieu de bien définir l’objectif de cet espace et déterminer les conditions requises pour obtenir une passe VIQ. Le rapport annuel devrait contenir les informations pertinentes pour connaître les coûts associés à cet espace, de même que la valeur des gratuités.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité