Samedi, 13 août 2022
• • •
    Publicité

    Au Danemark, immense succès d’une pétition pour légaliser la copaternité dès la naissance

    Avec plus de 73 000 signatures en début d’après-midi lundi, la pétition a rassemblé un nombre extraordinaire de soutiens en un temps record.

    Cette initiative populaire visant à légaliser la coparentalité de deux hommes dès la naissance de l’enfant au Danemark, dépassait de loin les 50 000 signatures nécessaires pour être étudiée par le Parlement, qui devra se prononcer.

    Le texte, présenté à la signature du public le 7 janvier, propose de créer une copaternité, qui donnerait automatiquement à l’enfant et au « copère » un certain nombre de droits et d’obligations juridiques, notamment en termes d’autorité parentale et d’héritage.

    « Actuellement, la parentalité peut être partagée entre un homme et une femme ou deux femmes, mais pas entre deux hommes. Clairement, il y a un manque de justice », a expliqué Søren Kristensen Juliussen, à l’origine de la pétition.

    Avec son mari, ils ont accueilli fin novembre Charlie, née par GPA.

    Son mari étant le père biologique de l’enfant, M. Juliussen n’a aucun droit parental, ce qui ne lui permet pas de l’amener chez le médecin ou de l’inscrire à la crèche.

    Il entend l’adopter, passé un délai de deux ans et demi, comme le permet actuellement la loi danoise.

    « J’ai confiance en un changement. Au Danemark, on aime bien être pionniers en ce qui concerne les droits des homosexuels », a ajouté le quadragénaire, qui est actuellement en congé parental en tant que « parent social ».

    En 1989, le Danemark a été le premier pays au monde à autoriser l’union civile entre deux personnes du même sexe.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité