Mercredi, 29 juin 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresLaurier Palace

    Laurier Palace

    Le 9 janvier 1927, un incendie ravage le Laurier Palace, un cinéma populaire du quartier Hochelaga-Maisonneuve, causant la mort de 78 enfants. Un événement tragique, bien évidemment, mais… et s’il y avait plus derrière cette catastrophe ? Si elle n’était pas réellement le fruit du hasard ? C’est au cœur d’un Montréal des années folles que nous convie Philippe Beaudoin dans le cadre d’une enquête haute en émotions.

    Deux années se sont déjà écoulées depuis l’incendie du théâtre et Gary Fournier, ex-policier et dorénavant détective émérite, est dans la tourmente. Son mentor, le détective Léo Déry (figure centrale du précédent roman La dernière nuit de Judith), a été assassiné dans des circonstances pour le moins nébuleuses, le cadavre d’un prêtre est retrouvé dans les eaux du fleuve et Thomas Larivière, comédien et bon ami de l’enquêteur, a disparu sans laisser de traces. Des événements en apparence sans lien les uns avec les autres, mais qui vont croiser le regard incisif du détective, qui n’aura de cesse d’enquêter tant que la lumière n’aura pas été faite. Quels sont les liens entre Thomas et le mystérieux prêtre ? Pourquoi tente-t-on d’assassiner Thomas ? Qu’est-ce qui se cache derrière la mort de Léo Déry ? Et pourquoi l’Archevêché de Montréal s’intéresse-t-il tant à ces faits divers ?

    L’auteur, Philippe Beaudoin, réalise un travail de reconstitution historique remarquable tant au niveau factuel que dans son habilité à rendre très tangibles la culture et l’atmosphère de l’époque. Les portes du milieu du théâtre populaire s’ouvrent ainsi aux lecteurs, de
    même que celles des forces de police et de l’Église, cette dernière se révélant avec toute la dissimulation et l’intransigeance qu’on lui connait, mais les lecteurs découvrent également une faune marginale qui émerge progressivement de l’ombre. Thomas est en effet attiré par les hommes, mais se voit déchiré par la rigueur morale de l’époque ainsi que par le regard horrifié de ses parents. De son côté, bien qu’attiré par les femmes, Gary ne peut oublier ce furtif baiser échangé avec un acteur et qui vient remettre en question ses certitudes.

    Et bien que les années 20 soient synonymes de changements et de libération, cette effervescence soudaine n’est pas pour plaire à tous. Un récit haletant qui nous entraine dans les dédales d’une société en transformation, de sociétés secrètes tentaculaires et d’une terrible conspiration !


    INFOS | Laurier Palace / Philippe Beaudoin. Québec : Crescendo !, 2021. 285 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Pierre Guerot & I

    Jour de courage

    Publicité