Vendredi, 14 juin 2024
• • •
    Publicité

    Dernier match pour Megan Rapinoe, nouvelle ère pour le soccer féminin

    La finale du championnat nord-américain de football féminin (soccer), samedi à San Diego, offre des adieux de rêves à la superstar Megan Rapinoe.

    La finale du championnat nord-américain de football féminin (NWSL), samedi à San Diego, offre des adieux de rêves à la superstar Megan Rapinoe, au moment où son sport entre dans une nouvelle ère, avec la signature d’un contrat de droits de diffusion record.

    Grâce à sa victoire (1-0) sur le San Diego Wave FC dimanche en demies, l’OL Reign de Seattle a prolongé de quelques jours la carrière de Rapinoe, 38 ans, avec la finale de samedi face au NJ/NY Gotham FC, en Californie du Sud (02H00 à Paris, 17h00 heures locales).

    « Ca va vraiment être mon tout dernier (match). C’est la fin rêvée, il ne reste plus qu’à gagner », s’est réjouie Rapinoe.

    L’emblématique attaquante, militante lesbienne féministe et engagée notamment pour les droits des LGBT+, a l’occasion de remporter un trophée qui manque à son palmarès.

    Double championne du monde (2015 et 2019), championne olympique 2012 et désignée meilleure joueuse du monde en 2019, Megan Rapinoe avait fait ses adieux à Team USA en septembre après 17 années, 203 sélections et 63 buts, mais sur un dernier Mondial raté cet été en Australie et Nouvelle-Zélande (élimination en 1/8 de finale).

    La plus grande star du foot aux Etats-Unis va terminer sur un match de club, au moment où le championnat américain, créé en 2012, entre dans une nouvelle dimension, notamment financière.

    La NWSL a annoncé jeudi avoir vendu ses droits de diffusion pour 240 millions de dollars (environ 225 millions d’euros) sur quatre ans à plusieurs partenaires (ESPN, CBS, Prime Video et Scripps), soit quarante fois plus d’argent que le contrat actuel.

    Le contrat prévoit la diffusion de 118 matches par saison au lieu de 30.

    « Cet accord change fondamentalement les choses pour notre championnat et les joueuses qui foulent ses pelouses chaque week-end. Nous avons pris soin de rendre les matches disponibles aux fans et à un nouveau public (…) tout en générant des revenus que nos joueuses méritent et que nos investisseurs espèrent », a commenté la commissionnaire de la NWSL Jessica Berman.

    Dernier match de l’ancienne ère, l’affiche Gotham – OL Reign oppose deux équipes “surprise”, respectivement 6e et 4e de la saison régulière, qui ont su s’imposer à l’extérieur en demi-finales des play-offs face aux meilleurs clubs de la saison jusqu’ici (Portland et San Diego).

    En plus de Rapinoe, Ali Krieger (39 ans), capitaine de Gotham et autre figure historique du foot féminin nord-américain (108 sélections, deux victoires en Coupe du monde) dispute aussi son dernier match.

    De quoi donner des maux de tête à l’ex-basketteuse star Sue Bird, compagne de Rapinoe mais également actionnaire de Gotham, qui a annoncé avec ironie sur ses réseaux sociaux chercher un maillot à double face pour la rencontre.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité