Mardi, 16 août 2022
• • •
    Publicité

    Now and Then (Un passé bien présent) : un millefeuille de faux-semblants !

    Nouvelle production d’AppleTV, Now and Then (Un passé bien présent, en français) entraine le téléspectateur dans une chevauchée où s’entrelacent deux époques articulées autour d’un même élément fondateur intervenu il y a de cela 20 ans : un accident de voiture qui fit deux victimes ! La recette est relativement bien connue et a été cuisinée à maintes reprises au cours des dernières années, notamment dans les films et la série I Know What You Did Last Summer (Le pacte du silence) où, un an après les faits, un tueur poursuit un groupe de jeunes qui ont causé la mort d’un passant dans un accident de voiture.

    Là où la série I Know What You Did se perd dans les lieux communs et un rythme défaillant, Now and Then plonge au contraire dans une intrigue relativement bien ficelée au cœur d’une mise en scène assez inventive. L’action fondatrice s’inscrit au sein d’un changement de millénaire où, pour un groupe de jeunes finissants de Miami, le champ des possibles semble infini. Nous sommes en l’an 2000 au cœur d’une petite fête se déroulant sur une plage. Chacun des six membres du groupe évoque avec certitude ce qu’il ou elle sera 20 ans plus tard. L’une sera une avocate redoutable, l’autre présidente des États-Unis, le troisième s’impliquera dans l’aide internationale, une autre remportera un Oscar, etc. Bref, chacun sera quelqu’un !

    Pourtant, Alejandro ne survivra pas à la soirée et sera même lié de près à une victime collatérale. Pour éviter de briser un futur qui s’annonce inéluctablement exceptionnel, les cinq survivants font le pacte de camoufler la vérité, ou du moins le croient-ils. Saut de 20 ans dans le futur, alors que se profile à l’horizon le conventum des finissants. Chacun reçoit un message indiquant qu’il doit impérativement s’y présenter, sinon leurs malversations seront révélées au grand jour. Chacun doit également remettre 1 million de dollars pour que le secret soit conservé et c’est alors que les morts commencent à s’enchainer ! Ce passage de deux décennies permet de révéler la distance parfois stratosphérique entre un destin idéalisé et la réalité. La mise en scène alterne entre deux groupes d’acteurs pour interpréter les époques respectives, ce qui permet d’accentuer la distance entre ce qu’ils furent et ce qu’ils sont, tout en n’hésitant pas également à les réunir au cœur d’une même scène (notamment, lors d’une danse sur I Want It That Way des BackStreet Boys).

    Now and then (Un passé bien présent)


    Une technique qui permet d’illustrer le regard différent d’un personnage sur un même événement, mais à deux moments de sa vie. Les jeunes et les adultes qu’ils sont devenus représentent également des classes sociales assez distinctes. Sofía (Maribel Verdú) et Daniella (Soledad Villamil) peinent à s’en sortir, contrairement à Marcos (Manolo Cardona), issu d’une très riche famille, ou à Pedro (José María Yazpik), qui se destine à une carrière politique, avec l’appui d’Ana (Marina de Tavira), copine d’université devenue conjointe. Ce n’est que progressivement, au fil des retours en arrière, que se révèle toute une série de mensonges dont on ne mesure pas tout de suite l’ampleur. Par exemple, Pedro semble dès le départ fasciné par Ana, la copine d’Alejandro, mais le jeu des regards (et de la caméra) est trompeur et ce n’est pas de celle-ci dont il se languit, mais bien plutôt de son copain Alejandro. Vingt ans plus tard, Pedro est pourtant marié à cette dernière et a même trois enfants. Est-ce un amour véritable ou bien un moyen de se rapprocher, par procuration, d’Alejandro ? Et qu’en est-il de l’amant qu’il cache soigneusement ?

    Par ailleurs, au-delà du mystérieux maitre chanteur qui bouleverse le statu quo de leurs existences factices, une autre joueuse vient en menacer l’équilibre précaire. Déjà présente lors de l’enquête initiale autour de la mort d’Alejandro, l’inspectrice Flora (Rosie Perez) porte un regard scrutateur sur les nouveaux rebondissements d’une histoire qui ne s’apparente que trop à la précédente et elle est bien décidée, cette fois-ci, à ne pas se faire damer le pion.

    Même si le rythme s’essouffle un peu en cours de route, la série n’en demeure pas moins très intrigante et arrive à maintenir l’intérêt du début à la fin sur les motivations de ses personnages, ainsi que sur l’identité du maitre chanteur et tueur. Elle se termine par ailleurs avec quelques points d’interrogations quant aux choix et destins de ses personnages principaux ainsi qu’une scène finale très intrigante qui laissent présager une saison 2 qui sera, on l’espère, tout aussi captivante!

    Tournée en espagnol et en anglais, elle offre un doublage intégral espagnol ou anglais. Comme à son habitude, AppleTV offre également un très bon doublage français réalisé au Québec.


    INFOS | Now and Then (Un passé bien présent) est disponible sur AppleTV.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité